Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Maxine le Lun 24 Déc 2018, 15:05

La vache, j'ai froid. Je me réchauffe les mains en soufflant dedans même si j'ai jamais été convaincu que ça fonctionnait. Enfin bref, c'est bientôt les fêtes de fin d'année et je me retrouve à faire la coursière pour les dealer de la ville. Ça parait pas mais c'est super chiant, il se passe rien et je suis obligé de me les peler dans toute la ville. En plus la musique de Noël diffusée dans les hauts parleurs d'Abondance me vrille le cerveau. Putain voilà ce que je voulais dire ! Je déteste Noël, simple point de vue hein, personne n'est obligé de le partager du moment qu'on me contredit pas. Noël, de base c'est une fête religieuse et je-ne-sais-qui a décidé d'en faire une fête commerciale à la con, c'est un premier point négatif. Ensuite, à ce que sache, y a que les gens avec une vie épanouit qui l'apprécie, parce que sinon je serai pas en train de me balader dans les quatre coins de la ville pour réapprovisionner des enculés qui vendent de la merde à prix d'or pour les plus désespérés d'entre nous. Nan mais sinon c'est cool Noël, y a des cadeaux, papy et mamie filent des tunes, c'est sympa.

Je reçois un nouveau SMS, balayant ceux de ma mère qui cherche tout le temps à savoir où je suis, j'aperçois un numéro masqué : "Centre commercial, à côté du Lidl". Bon c'est pas loin, mais j'ai déjà le nez qui commence à couler, ça c'est chiant, je remets en place mon écharpe, ferme bien mon blouson jusqu'en haut et double la cadence. Je suis plus qu'à une dizaine de mètre de l'entrée, mais une petite aiguille gelée sur mon nez me stop. Je pose mon index sur le bout de mon nez, c'est froid et humide, je lève les yeux en l'air, des flocons, des centai... Qu'est-ce que je raconte des milliers de flocons à la con ! Un rictus éclaire étrangement mon visage.

En rentrant dans le bâtiment, un frisson d'effroi parcours mon être : une chorale, une chorale de vieux croulants. Putain, mais regardez moi ça, leur vieille gueule fripée se déformer en chantant. Je mets mes mains bien en évidence sur mes oreilles et leur tire la langue comme une enfant. Je comprendrai jamais comment certaines personnes ne peuvent pas simplement accepter leur mort...
Le Lidl est juste devant avec le dealer, comme prévu, un petit jeune, un bonnet noir et un sweat-shirt noir et bleu comme unique couverture de survie face au froid glacial de l’extérieur. Je lui lance un regard complice en me rapprochant, il me le renvoie quasiment instantanément. Une fois en face de lui, on se check , je retire le sac de mon dos et en sort un parquet cartonné, le genre papier recyclé de merde.

-Y'a tout ? Je demande on sait jamais, il regarde discrètement dans le sachet, si la définition de discrètement c'est faire un boucant d'enfer pour vérifier qu'il manque rien.
-Ouaip c'est bon, y'a tout. Il relève la tête vers moi... Oh non je le vois venir... Moi c'est Art...
-J'm'en branle de qui t'es, vends ta merde, moi je trace.

C'est pas la première fois qu'un de ces débiles essaient de me draguer, mais la, je suis très clairement pas d'humeur. Une fois la transaction effectuée, je me dirige vers le Hall du centre commercial, putain je m'en grillerai bien une, mais j'ai trop la flemme de retourner me les geler dehors pour une clope. Du coup je m'assois sur un banc et je pose bien gentiment mes écouteurs sur mes oreilles, laçant le premier truc qui me passe par la main, j'attends que mon corps se réchauffe et que ce mal de tête à la con passe.

Couleurs des paroles.:
Max : #ff6600
Dealer : #00cc00
Maxine
Maxine

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
60/150  (60/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Tayra le Lun 24 Déc 2018, 16:46

Chichi, chocolat chaud et patate de forain

BOUH !

C'est la veille de Noël et, comme tout le monde, j'ai pas encore de cadeau. Bon l'avantage c'est que le seul cadeau que je dois offrir c'est à Oku, et quelques potes à qui j'ai des idées de cadeau-troll. Il fait super froid, sinon ce serait pas marrant, mais au moins pour ce noël-ci on a de la neige, faut croire que la terre est pas encore totalement déréglée. Ça ne saurait tarder. Bref, on se les gèle, ce qui signifie que j'ai mis mes habits de dictatrice comme dirait la jap', à savoir mon manteau noir rigide avec la ceinture au ventre, mes bottes d'impérial, la cape de vampire rouge qui va bien avec, mes gants blancs et évidemment mon chapeau. Je serais en tenue de héros si j'avais mon sabre et un peu (trop) de couteaux dans le manteau, mais à la place, pour occuper mes mains, je joue avec le cordon vert qui sert de parure à l'attache de ma cape.
Je sors donc du magasin avec un beau porte-sabre pour Oku, posé sur un carton. Carton qui contient, comme l'image dessus l'indique très explicitement, un déguisement de pénis géant. Ça c'est pour Anto.

Malheureusement j'ai pas mon casque, donc pas de musique au volume tel que je pourrais rivaliser avec le gang du troisième âge d'à côté. Pourtant les gens me regardent quand même avec un drôle d'air. Pas le même air que d'habitude... C'est pas mon style vestimentaire... J'ai quelque chose qui cloche? Ah oui - la boîte.
En sortant, j'entends discuter un couple de mon âge, le genre bad-boy / bad-girl, girl qui en passant est plutôt mignonne, dommage qu'elle soit avec un mec - quoique, ça n'empêche rien. Oh, que dis-je? Nan en fait, c'est juste un relou qui tente de la draguer.
Choix numéro 1: Passer mon chemin.
Choix numéro 1: Faire semblant de connaître la meuf pour la sauver du relou, discuter avec, et profiter de la situation pour draguer à mon tour.
Choix numéro 2: Je viens de tilter qu'ils étaient très clairement en train de dealer. Arf, mais c'est le soir de noël, et je suis trop chargée pour intervenir.

Bon, le temps que je me décide, ils se séparent. Ce qui n'est peut-être pas une si mauvaise chose. Après m'être un peu écartée, je sors mon téléphone en tenant mes cadeaux d'une main, et appelle la police à voix basse.

Bonjour, je suis à [insérez le lieu ici, flemme de réfléchir], il y a un dealer à côté de moi, il bouge pas. Je pense qu'il s'appelle Arthur.

La voix qui me répond est familière - oui, c'est la même dame qui décroche tout le temps. Du coup, elle me reconnait aussi, elle sait que je ne rigole pas, donc j'aurai pas besoin d'expliquer la situation dans les moindres détails cette fois. Tant mieux. Je raccroche en la coupant, le mec me regarde, alors pour pas paraître suspecte je dis "Ok, à plus tard chéri!" avant de ranger mon téléphone, puis je me dirige vers la demoiselle qui s'est barrée après la transaction. Je laisse le mec aux flics, elle, elle est pour moi...

Elle n'est pas allée très loin, elle doit certainement se les geler vu comme elle vibre, on va la réchauffer un peu. Je m'assied juste à côté d'elle, ou plutôt collée à elle, et je choppe un écouteur pour me le mettre et écouter sa musique. Du rock? en tout cas ça passe. C'est mieux que la chorale. Bon, la meuf réagis forcément, du coup je plante mes iris écarlates dans ses yeux et affiche un grand sourire, posant les cadeaux à côté.


Dernière édition par Tayra le Mar 25 Déc 2018, 15:01, édité 1 fois
Tayra
Tayra

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
90/150  (90/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Maxine le Mar 25 Déc 2018, 13:28

J'ai l'étrange impression que le Sum 41 qui résonne dans mes oreilles fait passer le mal de crâne que m'ont filé ses chants de Noël à la mord moi le nœud. Durant quelques secondes j'inspire profondément par le nez et expire par la bouche. Je pose ma tête sur ma main, le portable dans la poche j'attends un nouveau SMS. Je me sens bien. Je me sens cal... Qu'est-ce que c'est que ce bordel ? Quelqu'un vient de se coller à moi, j'aurais pas vraiment réagit s'il... Non, elle s'était pas permis de prendre un de mes écouteurs. J'essaie d'abord d'employer la technique de : "Mais non enfin, pas la peine de s'énerver, elle va se lacer." Mon cul putain, elle me fixe comme une débile. Du calme, du calme... Je vais la tuer. Oh putain on va se la mettre elle et moi. Je me retourne brusquement vers elle.

-Quo ?!...

Oh putain elle est bonne... Hmm *tousse tousse* je veux dire : quel visage radieux embellit ce corps ! Ok, je dois avouer que cette fille c'est mon genre... Même si je crois pas mettre fixée de genre... Par contre, il va falloir parler de son style vestimentaire, parce que soit elle a pillé la tombe d'Hirohito, soit elle a pas compris que le défilé de Noël c'est demain. Je viens de me rendre compte que je l'a fixe, la bouche mie ouverte comme une idiote, faut que je réa... Ou alors c'est la descendance d'Hirohito... Ah putain nan je suis encore bloquée sur ces fringues. Je finis par me redresser, ferme les yeux et secoue un peu la tête. C'est bien la... Elle veut se défoncer ! Je suis trop conne, évidemment qu'elle veut se défoncer : Qui irait voir la junkie sur le banc avec un sac louche "Aller ! Je vais lui prendre son écouteur et la fixer droit dans les yeux !" Ah non elle a des cadeaux, tien, quelle genre de junkie offrirait des cadeaux avant de se défoncer ? Cette fille me trouble, j'ai pas les idées clair et c'est chiant. Je me décide enfin à parler.

-Si tu veux quoi que ce soit, c'est pas à moi qu'il faut demander mais au très charmant jeune homme là bas derrière toi.


Je pointe l'autre loser du doigt, un petit sourire mesquin dessiné sur mon visage, le genre de truc impoli dont j'en ai rien à foutre, mais elle semble pas trop y prêter attention. J'ai laissé mon écouteur dans son oreille et je me remets à la fixer. Je dois dire que ses yeux écarlates se situent entre flippant et envoûtant. Oh... je sens mon téléphone vibrer dans ma poche, il faut que je me tire. Mon sourire mesquin c'est effacé lorsque je m'humecte les lèvres, puis je plisse les yeux et finit enfin par lui retirer brusquement mon écouteur de son oreille. Je me lève, tapote mes jambes comme si de la poussière m'était tombée dessus.

-Bah écoute la weirdo, c'est pas que j'apprécie pas mater ton jolie minois, mais faut que j'y aille. A la revoyure.


Je tourne les talons tout en me dirigeant vers la sortie. C'était un des échanges les plus strange que j'ai pu faire avec une parfaite inconnue. Mais en même temps c'était cool. Je regarde mon portable, c'est bien la prochaine commande... Je soupire et jette un dernier coup d’œil vers... Arthur ? Je crois, je l'ai coupé de toute façon. Il y a un truc qui cloche. Oh putain... Oh non, non, non... C'est pas vrai, y a un putain de keuf qui l'embrouille. Reste calme, regarde droit devant toi, t'as jamais été là Max. Je remonte le tissu de mon écharpe jusqu'à ma bouche. Il a pas l'air de vendre la mèche à mon propos et ne jette même pas ne serait-ce qu'un petit coup d’œil dans ma direction. Si je m'en sors indemne... Rah ça me fait mal de dire ça mais je lui offre un verre une fois sortie de prison.
Maxine
Maxine

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
60/150  (60/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Tayra le Mar 25 Déc 2018, 15:00

Chichi, chocolat chaud et patate de forain

BOUH !

La fille se retourne vers moi un peu surprise, c'est le moment où je peux voir son visage de très près et me demander à quel point j'ai envie de la draguer, mais quelque chose m'en empêche. Sa réaction est bizarre. Elle a l'air gênée, limite si elle rougit pas, ça contraste pas mal avec son look de bad girl. Ça dure même plusieurs secondes, elle reste bouche bée, j'ai envie d'éclater de rire, ou de faire un truc plus dérangeant pour elle, je sais pas. Il serait temps que j'innove, rire et embrasser je l'ai déjà trop fait. Je réfléchirai à ça plus tard.

Si tu veux quoi que ce soit, c'est pas à moi qu'il faut demander mais au très charmant jeune homme là bas derrière toi.

Eh ben, au moins si j'avais un doute sur ce qu'ils trafiquaient, elle vient de le chasser. Très intelligent, de balancer ton pote et toi avec à une apprentie héroïne. M' enfin, elle m'enlève l'écouteur sans grande douceur, ce qui m'embrouille un peu, j'arrive pas à savoir si elle est timide à cause de ses réactions paradoxales.

Bah écoute la weirdo, c'est pas que j'apprécie pas mater ton jolie minois, mais faut que j'y aille. A la revoyure.

Bon, définitivement elle est pas timide.
Sans surprise, elle cherche à s'en aller en voyant le flic s'occuper de son pote, je vais pouvoir la suivre. Ah, par contre... Je fais quoi de mes cadeaux? Je vais pas risquer de les laisser là, et ils vont m'emmerder si je les garde en mains...

Alors qu'elle venait de sortir son téléphone, je fonce sur la petite junkie, ou je sais pas exactement ce qu'elle est, on verra plus tard. En faisant tout de même attention de ne pas la renverser, je mets mon bras autour de ses épaules au moment de la collision. Elle croira probablement lâcher son téléphone, puisque celui-ci disparaîtra de ses mains. En revanche, elle ne le retrouvera pas au sol. Non, puisque le téléphone en question a fait le tour par derrière avant de revenir dans mon autre main, comme par magie. Le temps qu'elle comprenne ce qui vient de se passer, j'aurai déjà lu le message qui était affiché.
Pour ceux qui se demandent, les cadeaux, ils sont à quelques mètres au-dessus de nos têtes, attachés par la chaine décorative qui faisait le tour de ma cape.

Et là! On ne s'enfuit pas comme une voleuse, on vient juste de faire connaissance... Tiens, il parle de quoi, le message? Oh, ça n'a pas d'importance.

Elle pourrait sans doute relever mon accent Italien.
Je range le téléphone dans la poche de mon manteau. J'ai dit "faire connaissance", mais en fait, on n'a même pas vraiment commencé. Je suis sûre que ma nouvelle amie est pleine de secrets, n'est-ce pas... Avant de reprendre, je récupère l'écouteur qu'elle m'avait arraché.

Moi c'est Tayra, j'ai 19 ans. Je dois t'appeler comment?

Je ne m'attends pas à une réponse en bonne et due forme, j'ai surtout envie de voir ses réactions faciales sous le poids de mon regard fixe et insistant, même un peu psychopathe au fond. Vu la situation stressante et le pression, je vais parier sur l'énervement...


Dernière édition par Tayra le Mar 25 Déc 2018, 21:00, édité 1 fois
Tayra
Tayra

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
90/150  (90/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Maxine le Mar 25 Déc 2018, 20:40

J'ai à peine le temps de remettre mon portable dans ma poche qu'Hirohito me percute et me le fait lâcher, je détourne le regard, genre un millième de seconde, mais je le vois plus. Je me retourne furtivement, espérant qu'il soit tombé derrière mais rien, nada il a tout bonnement disparut. Pendant ce temps là elle s'est permis de mettre son bras autour de mon cou, elle est beaucoup trop tactile à mon goût pour quelqu'un que je viens juste de rencontre. L'espace d'un instant je l'observe de la tête aux pieds, elle est légèrement plus grande que moi et pourtant taillé quasiment comme moi... Et elle a mon portable... Comment elle a fait ? Nan sérieux, elle doit avoir un pouvoir de téléportation instantané des objets, ou elle les transfert dans une autre dimension pour les faire réapparaitre dans ses mains... Et puis je m'en fout. Elle commence réellement à me courir sur le haricot elle.

-Et là ! On ne s'enfuit pas comme une voleuse, on vient juste de faire connaissance... Tiens, il parle de quoi, le message ? Oh, ça n'a pas d'importance.


On va la jouer calme et y aller point par point. D'abord, on vient pas de faire connaissance, elle vient de s'incruster dans ma vie sans mon accord. Et ensuite, ce message peut me faire encourir des années de prison alors il vaudrait mieux que je lui reprenne fissa avant qu'elle me foute dans la merde. En même temps je me dis que soit elle est simplet, soit elle emploie une technique de drague bien étrange, mais en même temps, j'ai l'impression qu'elle joue à un jeu, ou qu'elle attend quelque chose de moi.

-Moi c'est Tayra, j'ai 19 ans. Je dois t'appeler comment ?

Tayra, intéressant comme prénom, par contre donner son nom et son âge à une parfaite inconnue... Ses parents lui ont jamais raconté le coup du vieu monsieur et des bonbons... Peut être parce que je suis une femme et que je suis jeune, j'ai l'air vieille ? Never mind je suis en sale posture, si elle continue de me traîner comme ça alors que l'autre peut craquer à tout moment, je vais vraiment avoir de gros ennuis. Mais en même temps je passe inconito. Rah merde je fais quoi, j'ai trop envie de lui mettre une beigne, récupérer mon portable et me barrer, mais niveau discrétion je suis short là. En plus elle vient de ranger mon portable dans sa poche de manteau c'est super relou. Faut improviser.

-Moi c'est Jessica... Appelle moi Jess. J'arrive à sortir un jolie sourire plutôt crédible. Par contre, c'est un message pour un rendez-vous important sur mon tel tu peux m'le rendre steuplait ?

Mentir sur son prénom ça fait un bout de temps que je le fais... Ah bah évidemment quand t'as constamment les flics que te font le coup du "Bon, je vais prendre les noms" on finit par s'inventer une vie facilement. Putain elle a de la chance que cet enculé de policier soit pas loin parce que je suis vraiment en rogne, je sens mon corps se tendre au fur et à mesure que je lui parle. Mes nerfs lâchent... A cause d'elle. Je tente d'abord de le récupérer pas trop méchamment mon portable mais j'y arrive pas. J'ai vraiment mais alors vraiment envie de lui casser la gueule. Elle joue un jeu j'en suis définitivement sur maintenant, je jette un oeil derrière moi, le flic à l'air d'avoir embarqué l'autre abruti. Je rapproche doucement mon visage du sien et commence à lui parler à mi-voix.

-Écoute, je sais pas à quoi tu joues, mais dans ce portable, je pointe sa poche du doigt, y'a que des ennuis alors ne te mets pas plus dans la merde que tu ne l'es déjà et rend le moi. Je marque une pause et continue sur un ton légèrement, mais juste très légèrement méprisant. S'il te plait.


HRP:
Je pars demain au matin, je reviens le 30 (et même si tu réponds vite, je pense pas avoir ni le temps ni le courage de te répondre instant). Joyeux Noël :')
Maxine
Maxine

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
60/150  (60/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Tayra le Mar 25 Déc 2018, 22:10

Chichi, chocolat chaud et patate de forain

BOUH !

En effet, elle a l'air agacée... il doit y avoir moyen de la pousser un peu plus loin assez facilement.

Moi c'est Jessica... Appelle moi Jess. Par contre, c'est un message pour un rendez-vous important sur mon tel tu peux m'le rendre steuplait ?

Jess? Bon, c'est un peu bête de sa part de me donner son nom, mais on va dire que c'est le vrai quand même. Et donc, je suppose que le message indique l'endroit où se trouvent d'autres dealers. Dommage, les pauvres ne pourront plus jouer avec le poudre d'ici quelques minutes.
C'est elle qui rapproche son visage du mien, cette fois. La proximité ne doit pas la déranger, hihi... Je vais encore moins me gêner.

Écoute, je sais pas à quoi tu joues, mais dans ce portable, y'a que des ennuis alors ne te mets pas plus dans la merde que tu ne l'es déjà et rend le moi.. S'il te plait.

Moi, dans le merde? Hum. Dire que c'est à moi de décider à quel point je veux que ELLE soit dans la merde. en attendant, je vais l'emmener dans un coin où nous serons à l'abri des regards, ça nous arrangera toutes les deux.
À mon tour, je m'approche d'elle, créant intentionnellement un contact entre mes lèvres et son oreille.

On va aller où j'ai envie d'aller, et ce n'est pas là où tu dois aller. De toute façon, les ennuis, c'est là-bas que tu les trouveras. T'as de la chance tu sais, t'es tombée sur la justicière la plus belle ET la plus cool, "Jess". J'ai dans ma poche de quoi te mettre en cage, toi et plein d'autres. Mais pour l'instant tu me plais, alors on va jouer un peu, je déciderai plus tard ce que j'ai envie de faire de ce téléphone. Oh, bien sûr tu peux tenter de me le reprendre et de fuir, mais entre nous, il y a pas mal de flics qui trainent dans le coin et je suis probablement plus rapide et plus forte que toi.

Je l'emmène dans une rue plus sombre et étroite, là où on ne viendra pas nous ennuyer. Je nous arrête et passe devant elle en me retournant pour qu'en soit face-à-face. Je crée un peu d'écart, assez grand pour éviter facilement un éventuel coup, et assez petit pour l'empêcher de fuir trop loin.

Je vais avoir besoin de ton sac et ta carte d'identité, s'il te plaît. Juste quelques trucs à vérifier. Aller, sois gentille, j'ai envie de l'être aussi. On peut très bien s'entendre si tu me fais confiance.

Il suffit d'un peu de bonne volonté et de raison, et on arrive à de beaux résultats. Qui sait, si ça se passe bien, à la fin, c'est peut-être elle qui m'embrassera? C'est vrai, ça va jamais dans ce sens là. Normal vu que j'agis de manière complètement chaotique avec les inconnus, mais après, ça peut être marrant à essayer.
Tayra
Tayra

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
90/150  (90/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Maxine le Dim 30 Déc 2018, 18:51

Normalement mes coups de pressions fonctionnent presque tout le temps mais là... Je reste perplexe. Tayra est forte de caractère, plus je parle avec elle, plus j'ai envie de le péter la gueule et de l'embrasser, c'est une sensation bizarre. Elle se rapproche de plus en plus jusqu'à se coller à mon oreille.

-On va aller où j'ai envie d'aller, et ce n'est pas là où tu dois aller. De toute façon, les ennuis, c'est là-bas que tu les trouveras. T'as de la chance tu sais, t'es tombée sur la justicière la plus belle ET la plus cool, "Jess". J'ai dans ma poche de quoi te mettre en cage, toi et plein d'autres. Mais pour l'instant tu me plais, alors on va jouer un peu, je déciderai plus tard ce que j'ai envie de faire de ce téléphone. Oh, bien sûr tu peux tenter de me le reprendre et de fuir, mais entre nous, il y a pas mal de flics qui trainent dans le coin et je suis probablement plus rapide et plus forte que toi.

Son souffle chaud me caresse la nuque, je ferme les yeux l'espace d'un instant, ça m'apaise. Haha... J'adore définitivement cette fille. Dommage que les filles les plus intéressantes jouent toujours aux héroïnes, elle aurait été super dans le rôle de la super méchante. Beauté fatale, autoritaire, manipulatrice et narcissique à souhait. C'est peut-être bien vrai, j'ai de la chance d'être tombé dessus, ça fait un bout de temps que j'ai pas vu de héros poser ses corones sur la table sans bégayer. Maintenant on va bien voir de qui, entre elle et moi est la plus forte... Fuir... Ça a jamais été dans mes priorités, puis, maintenant on va pouvoir s'amuser.
Elle m'emmène dans une ruelle sombre juste à côté du centre commercial. Y a un petit truc à la batman c'est sympatosh. Elle me stop et fait quelques pas pour se figer face à moi à genre... Cinq mètres à vu de nez. Tayra coupe une nouvelle fois le silence.


-Je vais avoir besoin de ton sac et ta carte d'identité, s'il te plait. Juste quelques trucs à vérifier. Aller, sois gentille, j'ai envie de l'être aussi. On peut très bien s'entendre si tu me fais confiance.

Et elle est maligne... Pas mal. Mais maintenant je sais plus comment l'appeler... Capitaine douchbag ? Hirohito ? Ou alors inspecteur gadget ? Plus sérieusement, je suis dans un sacré pétrin et j'ai pas l'impression de me trouver devant le premier connard se prenant pour un Héro. Elle est sérieuse, so am I.
Bon pour l'instant, j'ai techniquement pas parler de drogues, même si elle le sait implicitement. Dans mon portable, elle trouvera que des langages codés de dealers pour parler des substances... Après elle trouvera des lieux de rendez-vous qui correspondent aux routes des dealers, ce qui est un léger soucis pour moi et mes "associés". Je lance un soupire qui masque un rire rancunier. Je retire mon sac de mon épaule tout en le maintenant mi-ouvert avec mon avant bras, je fais mine de chercher mon porte feuilles... Mais, entre vous et moi, aucun dealer n'a sa carte d'identité sur lui.


-Tu sais, moi aussi je t'aime bien... P't'être même plus que tu pourrais l'imaginer. Alors je vais aussi la jouer cool, je hausse un sourcil, "l'héroïne". Je vais faire à peu près ce que tu m'as demandée.

Je sors mon porte feuilles, à l'intérieur ? Pff, pas plus que quinze balles, des bons de réduction pour des fast foods et des tickets de bus usagés. Juste après lui avoir lancé je continue de farfouiller dans mon sac pour en sortir un paquet de clopes ainsi qu'un zippo que je lui présente bien en évidence les mains en l'air. J'en retire une et la coince entre mes lèvres. En l'allumant, je cache le briquet du vent glacial tout en rapprochant ma main de la flamme jusqu'à me brûler. Aouch ! Ha... Haha... Je prépare le terrain.

-Pour mon téléphone, t'as eu tord sur un point, t'as d'quoi me mettre en cage pour un bout de temps ça c'est sûr... Mais les numéros que tu trouveras, c'est que des téléphones jetables, t'en feras rien de plus. Je tire une taff, la fumée s'échappe de ma bouche. 2-méthylano-1-phénylpropane, ester méthylique de la benzoylecgonine et canabis, soit meth et coc si c'est ce que tu voulais savoir.

Quand on fait que de manipuler se genre de trucs à longueur de journée, on finit par se renseigner. Je reprends une taff. J'ai un plan. Si j'ai bien compris, on joue à "Catch it or die", normalement c'est "Catch it or run" mais je trouve ça plus cool. Le but c'est normalement de mettre un foulard dans sa poche arrière et de chopper celui des autres, là c'est un téléphone. Tout bien réfléchis, j'ai pas besoin de le récupérer, j'ai juste à le briser assez violemment pour qu'on puisse plus rien en tirer. Je pars avec un avantage, j'ai plus rien à perdre.

-Le point commun entre ces substances, à l’exception notable de la meth... C'est qu'elles sont inflammables.

Je lâche mon zippo encore allumé dans le sac, les sachets en papier recyclé prennent presque instantanément feu puis, d'un geste rapide je le jette à quelques mètres derrière moi et fonce sur Tayra. Elle a en face d'elle deux années d'entraînement en combat de rue contre toute sorte de pouvoirs et d'armes. Mais bon, je m'attends à tout, j'ai surtout pas envie de sous-estimer mon adversaire. Show time. J'opte pour une course rapide accompagnée d'appuis bas. Je tente un directe du droit, dans un combat normal, il aurait eu pour but de toucher, mais il faut que je la jauge, si elle réagit bien il va falloir que j'agisse en conséquence. Le seul point positif que je peux m'accorder pour l'instant, c'est que mon pouvoir me permet de rester, si ce n'est même d'être plus efficace en fin de combat.
Maxine
Maxine

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
60/150  (60/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Tayra le Dim 30 Déc 2018, 23:52

Chichi, chocolat chaud et patate de forain

BOUH !

Elle semble coopérer, retirant son sac avant de l'ouvrir pour chercher quelque chose dedans. Pendant ce temps, je profite qu'elle soit concentrée sur son sac pour jeter un coup d'œil rapide eu-dessus, il y a pas de balcon, le toit suffira; je pose donc mes cadeaux dessus pour libérer la chaîne, qui pourra peut-être se montrer une énième fois utile à des fins combattives. En silence, elle redescend lentement derrière "Jess" en gardant tout de même assez de hauteur pour ne pas aller dans son champs de vision si elle se retourne.

Tu sais, moi aussi je t'aime bien... P't'être même plus que tu pourrais l'imaginer. Alors je vais aussi la jouer cool, "l'héroïne". Je vais faire à peu près ce que tu m'as demandée.

Elle sort son porte-feuilles et me montre le contenu, pas de carte d'identité semble-t-il, soit elle la cache, soit elle ne l'a pas - ce qui semble plus malin de sa part. Elle sort ensuite un zippo et son paquet de clope, puis me dissuade de l'embrasser en un geste simple. Je suis pas contre l'odeur du canabis, mais la clope, c'est mort.

Pour mon téléphone, t'as eu tord sur un point, t'as d'quoi me mettre en cage pour un bout de temps ça c'est sûr... Mais les numéros que tu trouveras, c'est que des téléphones jetables, t'en feras rien de plus. 2-méthylano-1-phénylpropane, ester méthylique de la benzoylecgonine et canabis, soit meth et coc si c'est ce que tu voulais savoir. Le point commun entre ces substances, à l’exception notable de la meth... C'est qu'elles sont inflammables.

Je comprends directement ce qu'elle compte faire. Je regarde le briquet, j'ai le temps de m'inquiéter une fraction de seconde avant de me rappeler que ces briquets contiennent beaucoup d'acier. Je m'en rend compte de manière plus concrète en même temps, sentant le petit objet se soumettre à mon contrôle. Juste avant de tomber dans le sac, le zippo se referme, sauvant les drogues d'une mort tragique. Mais "Jess" semble trop pressée pour attendre de constater le résultat, puisqu'elle jette le sac plus loin en engageant une charge dans ma direction.
Mon visage reste neutre, mais ça m'excites, je sais que je vais devoir limiter les dégâts le plus possible mais ça fait plusieurs semaines que j'ai pas eu de combats de rue. Une petite flamme de folie s'allume tout de même dans mes yeux, tandis que ma réaction ne se fait pas attendre.

La chaîne qui attendait bien sagement au-dessus de mon adversaire file subitement vers cette dernière, la prenant au cou, et je recule d'un pas pour laisser de la place. Vu sa position penchée vers l'avant, et la force d'un peu plus de 30 kg qui vient pousser sa nuque à 45° vers le sol, il est plus que probable qu'elle s'étale à mes pieds sans avoir rien vu venir. La chaîne continuera de l'appuyer au sol pour qu'elle se relève plus difficilement. Si elle perd sa clope dans la foulée, ce qui risque bien d'arriver, je poserai le pied dessus pour l'éteindre, m'assurant de rester hors de portée.

C'est à contre-cœur que je lui demande de cesser toute rébellion.

Arrête-toi là, ça sert à rien. Tu viens de perdre 100 points d'attirance avec cette clope, tu sais... Tu vas me trouver invasive, mais pourquoi t'es tombée là-dedans? La drogue, tout ça.

Ça y est, je vais me transformer en psychologue ou en aide sociale.
Tayra
Tayra

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
90/150  (90/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Maxine le Lun 31 Déc 2018, 10:55

Quelque chose cloche, elle bouge pas d'un poil. J'ai à peine le temps de l'atteindre qu'un truc se colle à ma nuque, c'est froid et métallique. Il me pousse vers le bas. Le problème c'est que j'ai pris trop d'élan et je sens tout mon poids se diriger vers l'avant. Je peux pas l'arrêter. Mon pieds rate son appui causant ma triste chute. Putain show time mon cul, je m'écrase au sol tout en glissant sur quelques centimètres. J'ai pas l'impression de m'être pris un trop gros coup pour l'instant. Je m'attendais à tout : un uppercut dans la mâchoire, un coup de genou dans le ventre, un couteau dans l'épaule, même un flingue bordel ! Je suis recroquevillé à ses pieds. J'attrape ce qui m'a visiblement écrasé. Des maillons ? Une chaîne. Je la jette loin de moi. Je roule en arrière et bondit sur mes jambes mais je me sens pas bien, deux... Trois Tayra ? Puis de nouveau une. Quelque chose coule le long de ma joue, c'est du sang qui vient visiblement de mon arcade. Le côté positif c'est que j'ai des précisions supplémentaires sur son pouvoir... 'Fin... Elle maîtrise les chaînes ? Ou juste de la simple télékinaisie ?

-Arrête-toi là, ça sert à rien. Tu viens de perdre 100 points d'attirance avec cette clope, tu sais... Tu vas me trouver invasive, mais pourquoi t'es tombée là-dedans ? La drogue, tout ça.

Donc je lui plaisais... Selfcheck ! Ma clope est à ses pieds, c'est con, c'est une super marque de cigarettes. Par contre, je la pensais mieux que ça, j'étais à ses pieds, un simple coup de talon aurait suffi à mettre un terme à ce combat... Si on peut appeler ça un combat... Et me foutre en tôle. Mais non, elle a décidé de se prendre pour ma conseillère d'orientation. Pas grave, il faut que je gagne du temps, faut que je me remette de ce sale coup et que... Tien ? Le sac ne brûle pas ? Fais chier ! J'aurais juré avoir bien lancé le briquet comme il fallait. Je suis triplement dans la merde, je crève de chaud maintenant. Je retire mon écharpe. J'illumine mon visage d'un air suffisant et d'un sourire narquois en replaçant une mèche rebelle.

-Nan... Tu t'y mets aussi toi ? Je comprends pas pourquoi les héros se sentent obligés de constamment jouer les apprentis psychologues. Pourquoi un huissier fait son boulot ? Pourquoi un contrôleur met des amendes ? Je fais le même métier que les autres... Je bousille à petit feu la vie des gens pour que d'autres s'en frotte les mains. Sauf que moi, je vends du rêve...

J'ai déjà dit ça à des dizaines de personnes dans son genre, à chaque fois ils trouvaient une excuse : "Gnagnagna tu tues des gens", "C'est pas des rêves que tu leur vends, c'est de la désillusion" et mon préféré, "C'est la loi, qu'elle te plaise ou non." Putain c'est la loi qu'elle te plaise ou non, sacrés connards. Enfin bon, je m'attends pas à ce qu'elle comprenne, en plus j'ai sûrement pas envie de raconter mon histoire à la con. Juste du temps. Je me sens déjà moins sonné et plus forte. L'étroite ruelle ne me permet pas une liberté de mouvement suffisante pour tenter des trucs excentriques, quoi que... Mais va falloir la jouer vieille école et rentrer dans le lard. Je porte ma paume à mon arcade pour réduire la légère hémorragie.

-Tu sais quoi, raconte moi comment t'es arrivé là ? Comment t'es devenu protectrice de la veuve et l'orphelin ? Attend ! Laisse moi deviner... Ton idole est un héro ? Nan ! T'as pas de parents ? Ils sont morts ou en prison ? Pour un ami qui t'es cher ? Une amie ? Aller, c'est toujours mignon ce genre d'histoire, raconte.

Ok, j'aurais peut-être dû réfléchir à deux fois avant de balancer ça comme ça, la dernière fois le mec a pété une crise et mon bras avec... Je viens de faire un zeugma ? Tout ça pour dire que j'espère qu'elle soit pas trop du genre à s'énerver quand on joue sur la corde sensible. C'est fou, la psychologie humaine est d'une stupidité, les gens devraient arrêter de s'attacher les uns les autres, c'est s'imposer des menottes incassables. Je devrais me mettre à la philo.
Bon je me sens tout de même mieux, pendant que je parlais mes jambes répondaient mieux, au prochain assaut je serai prête. Si je me suis pas trompé, elle va jouer sur la distance, si j'atteins son corps à corps, quel que soit son niveau en self défense je devrais pouvoir la briser en deux sans trop de soucis. Elle connait pas mon pouvoir, si elle décide de me marave sec, je peux la surprendre.
Maxine
Maxine

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
60/150  (60/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Tayra le Lun 31 Déc 2018, 14:33

Chichi, chocolat chaud et patate de forain

BOUH !

Comme voulu, elle tombe au sol et lâche la cigarette en bonus. De toute façon, si elle espérait me narguer en combattant la clope au bec, ça m'aurait juste donné plus envie d'abîmer son beau visage. Elle retire la chaîne et la jette loin d'elle, pourtant elle ne l'entendra pas heurter de mur, la chaîne s'étant de nouveau envolée pendant qu'elle roulait en arrière. Elle était une nouvelle fois au-dessus de sa tête, à un peu plus d'un mètre, prête à attaquer. Vous croyez que je peux gérer ce combat sans me faire toucher et juste avec la chaîne? On va tenter. À moins que ma tentative de dissuasion fonctionne, même si je ne le voulais pas moi-même.

Nan... Tu t'y mets aussi toi ? Je comprends pas pourquoi les héros se sentent obligés de constamment jouer les apprentis psychologues. Pourquoi un huissier fait son boulot ? Pourquoi un contrôleur met des amendes ? Je fais le même métier que les autres... Je bousille à petit feu la vie des gens pour que d'autres s'en frotte les mains. Sauf que moi, je vends du rêve...

Ça a un goût de déjà vu. Enfin, déjà entendu. Et sûrement déjà dit, pour elle. Quoi qu'il en soit, c'est l'une des deux réponses auxquelles je m'attendait, avec la fameuse "Le gens pourris comme toi ne peuvent pas comprendre", un truc du genre. D'habitude j'y prête pas tellement attention, souvent c'est même pas moi qui demande. Je la vois mettre la main à son visage, qui s'était mit à saigner, pourtant elle souriait.

Tu sais quoi, raconte moi comment t'es arrivé là ? Comment t'es devenu protectrice de la veuve et l'orphelin ? Attend ! Laisse moi deviner... Ton idole est un héro ? Nan ! T'as pas de parents ? Ils sont morts ou en prison ? Pour un ami qui t'es cher ? Une amie ? Aller, c'est toujours mignon ce genre d'histoire, raconte.

Oh, elle me prend pour une sensible ou une justicière pleine de principes débiles? En plus elle a pas vraiment répondu à ma question. Bah, on va jouer le jeu, elle risque d'être surprise.

J'ai rejoint l'académie pour apprendre à maîtriser mon pouvoir. J'y suis restée parce que je progressais. Et mon permis me permet de me fritter contre des racailles comme toi en toute légalité. Oh, peut-être que mes parents sont morts, mais je vais t'avouer que j'en ai pas tellement à foutre. Pourquoi irais-je du côté obscur si tous les avantages sont de l'autre côté? Contrairement à ce que je pensais au début, c'est de ce côté que j'ai le plus de liberté. Pourquoi me servir de mon pouvoir illégalement et risquer la taule si je peux le faire légalement dans des limites suffisantes pour m'amuser? Je ne suis pas assoiffée de justice, "Jess", Juste d'amusement. Regarde-nous: on s'amuse toutes les deux, mais tu es la seule qui pourrait en subir les conséquences.

Le côté popularité est intéressant bien sûr, mais je pense pas que ce soit utile de le mentionner.

Bon, t'as encore envie de te faire éclater ou on peut déjà passer à la suite?

Je l'inviterais bien du bon côté de la force, tiens, mais je pense pas qu'elle aura ne serait-ce que l'idée d'accepter si je fais ça maintenant. On va laisser le temps de finir le repas avant de passer au dessert. Vu sa posture et son expression faciale, elle a encore envie de saigner.
L'attache de ma cape se défait toute seule, puis tire la cape un mètre derrière moi, suivie par mon chapeau. Un coup d'œil rapide en arrière pour les déposer sur une benne, quelques mètres plus loin. La seule touche de rouge qu'il reste est dans mon regard, si ce n'est les bandes rouges au bout de mes manches. Je laisse un sourire en coin décorer mon visage et lève le menton, pour la regarder de haut. Je n'ai pas le droit de lancer l'offensive, malheureusement.
Tayra
Tayra

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
90/150  (90/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Maxine le Lun 31 Déc 2018, 16:05

Mon arcade a cessé de trop saigner, et je me sens putain de bien, si la définition de bien c'est être face à une héroïne qui souhaite que te voir souffrir tout étant sûr que si elle te choppe tu finis en taule, mais sinon je suis cool, tout baigne.

-J'ai rejoint l'académie pour apprendre à maîtriser mon pouvoir. J'y suis restée parce que je progressais. Et mon permis me permet de me fritter contre des racailles comme toi en toute légalité. Oh, peut-être que mes parents sont morts, mais je vais t'avouer que j'en ai pas tellement à foutre. Pourquoi irais-je du côté obscur si tous les avantages sont de l'autre côté? Contrairement à ce que je pensais au début, c'est de ce côté que j'ai le plus de liberté. Pourquoi me servir de mon pouvoir illégalement et risquer la taule si je peux le faire légalement dans des limites suffisantes pour m'amuser? Je ne suis pas assoiffée de justice, "Jess", Juste d'amusement. Regarde-nous: on s'amuse toutes les deux, mais tu es la seule qui pourrait en subir les conséquences.

Ouh ! Racaille ! Carrément, nan c'est pas cool, je me sens profondément blessé. En plus elle en a rien à foutre de ses parents, ça c'est vraim... Oh wait, c'est moi ça ! Bon d'accord, elle est plus convaincante que les autres. Tabasser du grand méchant pour de bonne session de rigolade ça a l'air cool, j'en connais des gugusses dans le même bateau que moi, même pas capable d'ouvrir un couteau à cran d'arrêt, ça doit être marrant de se retrouver contre. Et si moi je m'amuse ? Ca fait un bout de temps que j'attends de trouver une personne comme elle qui pourrait me proposer un peu de challenge donc je suis au paradis. Bon après, si elle considère pas le fait de se faire briser tous les os de son corps par une junkie en colère comme une conséquence... Bah ouais, je suis la seule qui puisse en subir.

-Bon, t'as encore envie de te faire éclater ou on peut déjà passer à la suite?

Voilà ce que je voulais entendre. J'ai visé juste sur la télékinésie, elle vient tout juste de retirer sa cape et son beau chapeau. Je déteste ce genre de pouvoir, mais tu me diras, c'est mieux qu'un flingue. Une fois, peut-être même deux, par contre elle m'aura pas trois fois ça c'est sûr. Elle me prend de haut en plus, c'est frustrant et en même temps c'est... Excitant. Je laisse retomber ma main le long de mon corps, mes yeux balayant la ruelle, la chaîne à disparut. A mon tour de retirer mon blouson, il me gêne, le sweat-shirt c'est plus agréable. Donc récapitulons une dernière fois les échappatoires possibles : Soit je me rends, soit je lui brise son joli minois et récupère tranquillement mon portable et la drogue, soit je brise mon téléphone, détruit la drogue et tente de fuir... Meh j'ai jamais été bonne pour faire attention à ce qui m'entourait. Je passe ma main ensanglantée dans mes cheveux.

-Tu vois... Tu m'as convaincu. J'aurais bien aimé que ça se termine mieux que ça entre nous... Mais je retiens jamais mes leçons.


Le plan pour l'instant c'est s'en prendre plein la gueule, quitte à passer pour une débile, ça me permettra de comprendre comment elle se bat... Et puis je suis sûr que si elle me voit me faire exploser en boucle, elle va commencer à avoir un excès de confiance en soi. Faut juste que j'évite de trop vite atteindre mes limites, si c'est le cas... Nan, n'y pensons pas. Une dernière chose me tracasse avant de lancer l'assaut, elle ne bouge pas, même si pour l'instant, j'ai fait que me ramasser à ses pieds, elle ne s'est pas mise en garde. Elle compte me battre sans bouger le petit doigt ? Juste avec sa télékinésie ? Je comprends le fait de se sentir supérieur à moi pour l'instant, mais si ce que je dis est vrai, on lui a pas appris les bons comportements face à un adversaire qu'on ne connait pas.
Pas le temps de trop cogiter, je me remets à foncer tête baissée vers elle... 'fin c'est une façon de dire, je reste concentré sur son visage, peut-être que son regard peut me renseigner sur ce qui lui passe par la tête. J'ai pas l'intention de la toucher, en fait j'ai pas l'intention de l'atteindre, je veux qu'elle me fasse mal. Une étincelle maso s'allume dans mon regard. Aller je sais que c'est ce qui te fait triper, frappe moi. Frappe moi !
Maxine
Maxine

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
60/150  (60/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Tayra le Lun 31 Déc 2018, 16:38

Chichi, chocolat chaud et patate de forain

BOUH !

Tu vois... Tu m'as convaincu. J'aurais bien aimé que ça se termine mieux que ça entre nous... Mais je retiens jamais mes leçons.

Allons, allons! Ça se termine toujours bien avec moi. Surtout avec les gens qui m'amusent, et c'est son cas. Bon par contre, elle avait pas besoin de m'illustrer le fait qu'elle retienne jamais ses leçons. La voilà qui fonce à nouveau vers moi, c'est déjà con pour un mec basé, mais pour une fille comme elle, ça n'a simplement pas de sens. À moins qu'elle ne compte me surprendre avec un pouvoir, mais je reste concentrée pour ce cas là.

La chaîne redescend aussitôt, cette fois pour venir entourer son pied gauche et le lever subitement avec la même force que l'autre fois, provoquant sans doute le même résultat. Mon petit défi s'avère plus facile que prévu.

En effet, tu ne retiens jamais tes leçons... Mais ne t'inquiète pas, ça va bien se terminer. Rappelle-toi, je suis la plus cool... Par contre tu vas finir par m'ennuyer si t'allumes pas ton cerveau, ma belle. Ça c'est moins cool. En plus le sang n'a pas d'odeur, il pourra pas cacher celle de la fumée... Mais j'ai des bonbons à la menthe, si tu veux?

Cette fois la chaîne continuera de tenir sa jambe en l'air, ce qui devrait la faire galérer un peu plus, surtout que maintenant je peux resserrer la chaîne sans l'étrangler. Ça laisse plus de temps pour causer, puisqu'elle n'a pas l'air de vouloir m'offrir un combat digne de ce nom.

T'es en couple?

La vérité, je m'en fous royalement, mais la réponse qu'elle donnera a son importance. Je veux dire, qu'elle soit en couple ou non, si elle me dit qu'elle est libre, c'est qu'elle est intéressée. Je sors en même temps les bonbons à la menthe de la même poche où j'avais mis son téléphone. J'en prends un et en garde un autre en main au cas où elle le voudrait.

Bon, elle est pas demeurée, si elle continue de m'attaquer comme ça elle doit avoir une raison. Elle doit préparer un truc. Peut-être qu'il lui faut juste du temps. Si j'étais maligne je l'arrêterais avant qu'elle n'arrive à faire ce qu'elle veut faire, mais je suis trop curieuse. De toute façon je peux la gérer au corps-à-corps si c'est ça qu'elle veut. Dommage que j'aie pas mon équipement de vigilante, c'est plus pratique pour le combat rapproché, et les combats de rue en général.
Tayra
Tayra

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
90/150  (90/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Maxine le Lun 31 Déc 2018, 18:04

Sans surprise, la chaîne me stop dans mon élan. Cette fois, elle m'a choppé la jambe gauche... Pas de chance je suis gauchère. Juste avant de m'écraser pour la deuxième fois au sol, je place mes avants bras devant ma tête. J'ai déjà eu de la chance de pas tomber dans les pommes la première fois, je le retente pas. Je me suis ramassé sur le flanc droit. Mon jean s'est déchiré au niveau de mes cuisses, quant à mon sweat, c'est la même chose pour les avants bras. J'ai pris tarif sur la jambe, je le sens, ça brûle, mes avants bras ont l'air plutôt bien. C'est pas suffisant. Je sens que ça monte, mais c'est suffisant. Même si la chaîne maintient mon pied en l'air, à la force de mes bras et de mon autre jambe, je me redresse à cloche pieds. J'ai pas l'air maligne, c'est le but.

-En effet, tu ne retiens jamais tes leçons... Mais ne t'inquiète pas, ça va bien se terminer. Rappelle-toi, je suis la plus cool... Par contre tu vas finir par m'ennuyer si t'allumes pas ton cerveau, ma belle. Ça c'est moins cool. En plus le sang n'a pas d'odeur, il pourra pas cacher celle de la fumée... Mais j'ai des bonbons à la menthe, si tu veux?

Oh alors comme ça, ça l'agace que je fasse la conne ? Haha, j'ai une idée nulle qui me vient à l'esprit. Je suis à à peine deux mètres d'elle, par contre la chaîne m'empêche de m'approcher plus. Je sais pas si elle a une limite de pression qu'elle peut supporter, pour l'instant je laisse ma jambe à la merci de la chaîne. J'ai beau donné l'air de pas être pas maligne, j'ai pas l'impression qu'elle en ait grand-chose à foutre de notre petit accrochage. Elle vient tout juste de me proposer un bonbon à la menthe pour masquer l'odeur de fumée. Putain mais c'est fou, on est en train de se battre ou elle est juste là pour me dra...

-T'es en couple?

Ah d'accord j'ai rien dis. Cette fille est décidément un mystère à mes yeux. J'essaie d'ignorer le fait qu'elle me plaise en me lançant dans une baston de rue, mais elle s'en fout. J'adore ça et en même temps ça me met les nerfs à vif. J'ai vraiment que des sentiments contradictoires à son égare que je ne peux chasser.

-Pff ! j'ai une tronche à être en couple ?

Quand je la vois sortir les bonbons de sa poche, ça me fait tilter une chose... Non deux. La première que j'ai sûrement une touche, la deuxième que je me rappelle plus dans quelle poche elle a mis mon portable. Je sais que c'est une des poches de son manteau sans savoir laquelle entre les deux est la bonne. Quand elle prend une des sucreries, elle en garde une dans une main, pour moi ? M'en fout. Je me penche de façon assez ridicule et attrape sèchement le bonbon avant de l'enfourner dans ma bouche. Tout en la remuant dans ma bouche, je commence à sautiller sur place en faisant une caricature de la garde de box française. Je peux pas la savate sinon je l'aurais tenté dommage.

-Aller, on était en train de se battre, je t'attends.


Come on ! Rien qu'une petite claque dans le piffe, fais moi regretter de pas te prendre au sérieux. Balaye moi. Fais un truc bordel. Ca commence à m'ennuyer d'attendre qu'elle me frappe maintenant. Si elle y met du sien, je pourrais commencer à m'amuser. Techniquement je pourrais mis mettre tout de suite, je veux juste de la marge. Au cas ou... Si elle me surprend.
Maxine
Maxine

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
60/150  (60/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Tayra le Lun 31 Déc 2018, 19:10

Chichi, chocolat chaud et patate de forain

BOUH !

Pff ! j'ai une tronche à être en couple ?

Bah, à partir du moment où même moi je suis en couple, pas le droit de juger. Mais ça je vais éviter de lui dire, c'est un détail futile. Bref, elle prend le bonbon, ce qui me fais sourire mentalement, c'est comme si on avait salé une route verglassée. Maintenant je peux rouler dessus sans danger. Bon, elle a pas l'air d'essayer de se débarrasser de la chaîne, pourtant elle devrait y arriver en forçant un peu.

Aller, on était en train de se battre, je t'attends.

Ah, si seulement. Bon, faut faire un choix à ce niveau. Dans tous les cas j'ai pas le droit de l'attaquer gratuitement, mais je peux choisir de la libérer. Mmh... Si je m'approche, elle va attaquer. De toute façon je dois attendre que la menthe fasse effet pour faire "ça".

Les limites dont je parlais incluent le fait de ne pas attaquer si ce n'est pour me défendre ou neutraliser un méchant. Hors tu es déjà neutralisée, ou du moins tu me le laisses croire. Et puis, j'ai pas envie de trop t'abîmer, non plus.

En théorie je dois appeler la police, là. Enfin, en théorie je devais l'appeler bien plus tôt, mais le problème est le même: j'ai pas envie. Il me faudrait une deuxième chaîne...
En vérité, j'espère qu'elle va se défaire d'elle-même, mais elle n'essaye même pas... Pourquoi? Je loupe un truc. Est-ce qu'elle attend du renfort? Ou que je fasse une erreur pour me retrouver en tort? Difficile à dire.
Pendant ce temps, je l'observe, enfin le mot exact c'est mater, maintenant qu'elle a enlevé une couche c'est plus facile. Est-ce que Oku le saura si je fais des choses dans son dos? Je sais pas si le risque en vaut la peine. J'ai déjà brisé la moitié de ma promesse à plusieurs reprises et elle le sait, mais là c'est un cap à pas dépasser. Oh, peut-être que je peux la convaincre de le faire à 3? Nan, pas son genre. Mais ça vaut peut-être le coup de demander, j'ai rien à perdre.

Bon, faut que je trouves un moyen de l'approcher sans qu'elle me frappe. Il faut donc que je m'arrange pour qu'elle n'aie plus besoin de me frapper. Je sors son téléphone de ma poche, je fais revenir mon chapeau, dans lequel je mets le téléphone avant de l'envoyer rejoindre mes cadeaux. Je libère la chaîne, qui file vers le sac pour l'emmener également sur le toit. Si elle avait voulu se contenter de fuir, elle l'aurait déjà fait. Donc normalement, tout est bien agencé... Serais-ce une nouvelle victoire pour la joueuse italienne? On le saura bientôt...

Je m'approche d'elle, lentement, je fais tout de même attention à ses mouvements, on sait jamais. Si j'arrive assez près, j'enlève mon gant gauche et porte la main à sa joue, la caressant en reculant lentement vers sou cou.

Montre-moi comment t'embrasses.

Si elle ne fait rien et se laisse faire, c'est moi qui prends l'initiative, en attendant qu'elle réagisse. Si elle refuse, j'arrêterai. C'est son moment pour me convaincre de lui donner une chance de filer.


Dernière édition par Tayra le Mar 01 Jan 2019, 13:24, édité 1 fois
Tayra
Tayra

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
90/150  (90/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Maxine le Mar 01 Jan 2019, 02:37

Elle aurait dû me frapper... Pourquoi elle veut pas le faire ? Après elle est juste là, à peu près à porter. J'ai juste à forcer et je la déboîte en un rien de temps.

-Les limites dont je parlais incluent le fait de ne pas attaquer si ce n'est pour me défendre ou neutraliser un méchant. Hors tu es déjà neutralisée, ou du moins tu me le laisses croire. Et puis, j'ai pas envie de trop t'abîmer, non plus.


Oh alors elle ose pas m'attaquer... C'est cute. Je commence à bouillir de l'intérieur. J'ai l'impression que de nos jours, faut tout faire soi-même, j'ai qu'à mordre la base de mon pousse jusqu'au sang, ça faciliterait la tâche tout en me permettant d'atteindre le seuil que je voulais. Je me stoppe dans mes pensées quand je la surprends en pleine considération... 'Fin "considération" je suis pas née de la dernière pluie, elle me mate sans trop se cacher. Je lui fais un signe de main discret qu'elle n'a pas l'air de prendre en compte. Tayra fait jaillir mon portable de sa poche, il est là, à porter, pourtant... Quelque chose au fond de moi m'empêche de bouger. Elle le dépose dans son couvre chef, qui repart plus loin. La chaîne se desserre pour laisser mon pied se poser délicatement au sol. Les maillons prennent mon sac et l'emmènent sur le toit. Qu'est ce qu'elle fait ? Elle veut mourir ? J'ai le champ libre pour lui en mettre une... Mais je le fais pas. J'ai pas envie. J'ai plus envie.
Doucement, elle s'approche, je l'en empêche pas. C'est... Bizarre... Je me sens bizarre. Elle retire son gant et pose sa main sur ma joue, je sursaute légèrement retenant ma respiration. Mon cœur commence à jouer la symphonie du générique de 20th century fox. C'est un truc de dingue, je me contrôle plus. C'est comme si tout mon corps était à ses ordres. Elle se rapproche de plus en plus, qu'est ce qu'elle veut à la fin ?

-Montre-moi comment t'embrasses.

C'est pas juste. C'est pas drôle. Je viens de me péter la gueule méchamment, mon but c'était de lui en coller une tellement violente que ça lui aurait retourné le visage par le cul, mais à la place elle veut que je l'embrasse. C'est vraiment... C'est vraiment trop cool. Ma main gauche passe dans ses cheveux, pour lui caresser l'arrière de la nuque, mon visage se rapproche du sien. Prudemment, mes lèvres effleurent les siennes, puis sans un bruit, se posent. J'entre ouvre ma bouche et l'embrasse... C'est étrangement romantique, la neige, le soir, la ruelle... Peut-être même le fait que j'ai l'arcade ouverte. Je sais pas, kind of good feeling.
Quand elle me parlait d'ennuis je pensais pas vraiment à ça. Elle a un comportement tellement chaotique que je peux rien prévoir, elle va sûrement me balayer après ou... Je sais pas me narguer un truc comme ça. Je m'écarte finalement d'elle.


-Max... Je m'appelle Max.


Ma main caresse une dernière fois la courbe de sa nuque pour se placer dans ma poche de sweat. Je m'attends pas à un truc durable ou quoi que ce soit... Elle non-plus je pense. C'est le genre de fille qui vit sur le moment. Quelques pas en arrière me suffise pour atteindre le mur en brique de la ruelle sur lequel je m'adosse. Je me demande si je serai prêt à me battre à nouveau contre elle, pour de vrai cette fois. Meh, ouais pt'être bien ! Disons qu'on fait une trêve. Petit hic, j'ai toujours pas mon portable et encore moins les drogues qui sont maintenant à quelques mètres au-dessus de ma tête, ça m'arrange pas trop. Mon regard se pose sur son visage.

-Et maintenant ? Qu'est-ce que tu comptes faire de moi ?


Même si je donne l'air d'abandonner le combat, je réagirais en conséquence. Simple formalité. Faut pas déconner si elle me sort un "J'appelle les flics" je lui fais ravaler ses dents. Elle m'a laissé une chance, je lui en laisse une c'est tout. Et c'est pas parce que je suis... Nan laissez tomber.
Maxine
Maxine

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
60/150  (60/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Tayra le Mar 01 Jan 2019, 15:08

Chichi, chocolat chaud et patate de forain

BOUH !

Elle se laisse approcher, l'air de se contenir, jusqu'à créer le contact. Je la sens confuse, elle ne comprend sans doute pas grand chose, mais elle a l'air d'apprécier. Et elle se prend au jeu, me rendant les caresses en prenant l'initiative. Cela dure plusieurs secondes, avant qu'elle ne recule.

Max... Je m'appelle Max.

Ah tiens! Regardez la junkie rebelle qui devient une petite fille toute gentille quand on la prend par les sentiments. La petite souris déguisée en tigre. C'est l'une des choses dont je ne me lasserai jamais. Elle recule pour s'adosser au mur après m'avoir effleurée une dernière fois. Je remets mon gant et me retourne pour faire quelques pas en arrière, recréant un peu de distance.

Et maintenant ? Qu'est-ce que tu comptes faire de moi ?

La partie n'est pas finie, ma belle... On vient juste de faire l'échauffement. Et elle m'a convaincue. Je peux lui faire confiance dans une certaine mesure, maintenant. Je suis sûr qu'elle ne sera pas contre un vrai combat.

Tu m'avais l'air de vouloir te faire démolir, alors si tu es encore motivée, tu peux recommencer à te ridiculiser quand tu veux. Je ne retiendrai plus les coups, promis.

Je fais venir la chaîne à moi, la faisant onduler en me tournant autour, en attendant une réponse. J'ai trop envie de voir ce qu'elle me réserve. En espérant qu'elle arrivera à me forcer à ne pas me contenter de la chaîne. C'est pas chouette quand c'est trop facile.

Je me demande ce que je vais faire ensuite. J'ai pas envie d'appeler la police, ça lui donnera juste la haine. Par contre ce serait cool si j'arrive à la faire changer. Un premier pas serait d'arrêter la clope.

T'habites où? Tu vis avec tes parents?

C'est le moment d'en apprendre un peu plus sur elle, ce sera plus facile de l'influencer quand j'aurai un minimum d'informations, et maintenant elle ne devrait plus me mentir. Et pour le sac... Je me débarrasserai des drogues et des clopes avant de lui rendre, finalement j'aurais pu la laisser faire tout cramer. Bon, après elle risque d'avoir des problèmes avec les autres dealers, mais désormais ceux qui lui cherchent des ennuis auront des ennuis. Je suis sûr que Serpent sera ravi de distribuer des salades de phalanges aux racailles du coin avec Oku et moi. Et ce serait cool que je rencontre les autres membres du groupe, d'ailleurs... Si le réseau est assez grand, ce sera une bonne occasion pour montrer à Abondance qu'elle est entre de bonnes mains.

Bon, c'est pas tout ça mais j'ai un joli visage à déformer à côté de moi.
Tayra
Tayra

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
90/150  (90/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Maxine le Mar 01 Jan 2019, 18:01

-Tu m'avais l'air de vouloir te faire démolir, alors si tu es encore motivée, tu peux recommencer à te ridiculiser quand tu veux. Je ne retiendrai plus les coups, promis.

Ce que j'aime bien, c'est que quoi que je fasse dans ma vie, on en revient toujours à un état de haine mutuelle entre moi et les gens. Et putain se sentir détesté, c'est comme se sentir libre, t'as l'impression que tu peux faire ce que tu veux, les gens auront constamment l'envie de te détruire. Je me retire du mur et enlève mon sweat, mettant à l'air libre mes bras, tout juste éraflé par la chute. Je suis en T-shirt en hiver, mais l'adrénaline coule dans mes veines, ça me tient chaud... Du moins ça m'en donne l'impression. Je vais m'amuser je le sens. J'ai pas atteint l'état physique dans lequel je devais me trouver, mais je suis sûr que ça va s'arranger dans deux minutes vu que "Je retiendrai plus les coups, promis". Je me craque la nuque, j'aimerai pas me reprendre un coup de chaîne sans être échauffé. J'ai vu de quoi elle était capable, j'ai connu pire... Faut voir ce qu'elle en fait maintenant. En parlant de cette fameuse chaîne, elle est retournée auprès de son propriétaire tout en tournoyant tranquillement autour de Tayra.

-T'habites où? Tu vis avec tes parents?

Haha ! Laisse moi rire. Elle a de la chance, je suis une sentimentale dans l'âme, c'est pas une raison pour que je lui dise tout sur moi. Elle sait mon prénom c'est déjà pas mal... Ou plutôt mon diminutif... For fuck sake, "Maxine" sérieusement c'est pas un prénom ça. Elle semble attendre quelque chose de moi. Des menaces, beaucoup de menaces, mais elle cherche à savoir qui je suis réellement. Mon prénom, elle me pète la gueule, pourquoi je suis dealeuse, elle me repète la gueule, où j'habite, on dirait un entretien d'embauche méga glauque. Faut pas que je me laisse avoir par ce joli baisé, elle reste mon ennemi pour l'instant. Si mes "supérieurs" apprennent que je sympathise sentimentalement avec une héroïne je risque de passer une mauvaise fin de vie. Bef, mon prénom, oui, mon habitat elle se le carre ou je pense. Je prends un air triste accompagné d'un mauvais jeu d'acteur.

-Mais parents m'ont abandonné à la naissance, je vis avec une famille d'acceuil au 103 rue va-te-faire-foutre à côté du magazin... Tu sais... Comment il s'appelle, je m'en rappelle plus.. Ah oui ! Dans ton cul.

Bon d'accord, c'est petit. Mais ça me fait toujours marrer de prendre les autres pour des cons. Putain elle m'a littéralement prise pour un caniche, tu lui donnes un susucre pour qu'il fasse ce que tu lui demandes. Je sais pas, peut-être que ça lui a déjà réussi de le faire sur d'autres, mais moi jamais. Mon visage reprend son air hautain habituel.

-T'as peut-être bien trouvé la junkie la plus sentimentale de cette ville, mais évite de me prendre pour une idiote. Je sais pas ce tu cherches, Tayra. Mais tu le trouveras pas, je t'assure.

Elle a beau m'avoir retourné le cerveau avec ses techniques de séduction, la rage me maintient debout. Alors remémorons nous quelque MES quelques règles indispensables aux combats de rue. Règle 1 : Toujours faire attention à ses arrières, surtout avec son pouvoir. Règle 2 : Se foutre OUVERTEMENT de la gueule de son ennemi, jouer sur le mental c'est un gage de réussite. Règle 3 : Oublier qui est ton adversaire et lui caler la tête de quelqu'un que tu peux pas blairer, perso c'est Kim Kardashian, imaginer son visage détruit par mes poings c'est jouissif. Règle 4 : frapper là ou ça fais mal, les points de pressions d'abord, l'arrière des cuisses, une belle béquille te ferait tomber un bodybuilder, les deux bases de la mâchoire, la gorge, les côtes flottantes, l'arrière de la nuque. Et pour finir, règle 5 : Il faut savoir obscurcir la vision, coup de bol, j'ai justement un sweat shirt dans les mains. Je calcule le moment ou la chaîne passe derrière elle.

-Une dernière chose... J'ai toujours des problèmes de compréhensions... Et je suis terriblement tête de mule.


Une fois ma petite phrase introductive terminé, je retourne à la charge. Ça va la faire chier, je sais. Mais si j'ai bien compris, elle est télékinésiste et sa principale arme tourne autour d'elle, ce qui me donne l'avantage de savoir où il se trouve. Elle déplace très clairement les objets plus rapidement que je cours... Disons qu'il s'agit de la vitesse d'un jet de couteau, il suffit de bien calculer son coup. Arrivé à ses abords, je jette le sweat sur elle et passe par la droite pour tenter de lui rentrer un joli Mawachi Geri du gauche dans le ventre, avec l'élan que j'ai pris elle ferait mieux de bien réagir ou elle va déguster. Si j'ai bien géré, vu la distance à laquelle j'étais, le sweat shirt anti-vision, si elle lance sa chaîne, je pourrais quand même pas l'esquiver, mais elle a toutes les chances de se prendre le coup pied. Si elle esquive, j'aurais normalement le temps de voir venir sa putain chaîne.


Dernière édition par Maxine le Mer 02 Jan 2019, 00:28, édité 1 fois
Maxine
Maxine

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
60/150  (60/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Tayra le Mar 01 Jan 2019, 20:59

Chichi, chocolat chaud et patate de forain

BOUH !

Madame se craque la nuque, et semble corporellement donner le feu vert pour se remettre sur la gueule. Elle enlève son sweat, ça commence à avoir chaud, j'aimerais bien qu'elle me déshabille aussi, je fais tout le travail là. Aller, donne-moi chaud, Max.

Mais parents m'ont abandonné à la naissance, je vis avec une famille d'acceuil au 103 rue va-te-faire-foutre à côté du magazin... Tu sais... Comment il s'appelle, je m'en rappelle plus.. Ah oui ! Dans ton cul.

"va te faire foutre", "dans ton cul", elle veut que je saisisse un message subliminal? D'habitude j'ai horreur du premier degré, mais là ça semble intéressant de prendre ses paroles au pied de la lettre. Bon en vrai, ça m'embête un peu qu'elle continue de faire sa rebelle. Mais ça me donne une raison de plus de la corriger sévèrement. Voilà, on va dire que je fais ça pour la rééduquer... Héhé.

T'as peut-être bien trouvé la junkie la plus sentimentale de cette ville, mais évite de me prendre pour une idiote. Je sais pas ce tu cherches, Tayra. Mais tu le trouveras pas, je t'assure.

Est-ce que je sais moi-même ce que je cherche, en vrai? Pas facile de savoir ce qu'on veut vraiment quand on change d'idée aussi vite que moi. Une putain de girouette. Enfin, peu importe ce que je cherche, oh que oui, je vais le trouver. Il vaut mieux pour toi, d'ailleurs, Max...

Une dernière chose... J'ai toujours des problèmes de compréhensions... Et je suis terriblement tête de mule.

Pff, laisse-moi deviner, elle va encore me foncer dessus après? Un peu d'innovation, là. Oh... Un lancer de sweat? Mais je risque de le garder pour moi, c'est pas une attaque c'est un don ça. Bref, j'attrape le sweat de ma main droite en faisant un pas large en arrière, reculant la tête par réflexe. Dommage pour le coup de pied qui ne touchera que l'air. Je jette directement l'habit derrière moi, il va être trempé mais tant pis, c'est pas tout à fait ma faute.

Pendant ce temps, la chaîne file du côté de son dos, faisant une ondulation vive vers le bas au moment où elle passe à portée de main de Max, au cas où elle aurait essayé de l'attraper. Cela avant de remonter dans son dos... entre sa peau et son t-shirt. Elle va commencer à comprendre ce que c'est de se battre contre MOI, quand elle sentira la chaîne se frayer un passage sous le pantalon, sous la culotte, puis entre ses cuisses avant de remonter par devant et s'arrêter enfin, cela très rapidement. Une attaque vicieuse et efficace... Par contre la chaîne est froide, ça doit pas être agréable. Bien sûr, si elle tire d'un côté de la chaîne, je tirerai de l'autre... Si je me souviens bien, ils appellent ça un wedgie.

Si tu veux, quand j'aurai fini de te maltraiter, on ira faire un tour toutes les deux dans ce magasin près de chez toi. "Ce que je cherche" est probablement là-bas.

Une manière de dire "chacun son tour".
Tayra
Tayra

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
90/150  (90/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Maxine le Mar 01 Jan 2019, 23:51

Ah.. Bah j'ai mal géré mon coup, ma jambe et trop courte. Fais chier... Elle a bien esquivé, j'ai juste à faire attention. Mon sang ne fait qu'un tour. Plan B, c'était censé être le plan initial, mais plan B ! A peine à t-elle éviter mon pied que je porte ma main à ma bouche et mort de toutes mes forces la base de mon pouce. Putain ça marche ! Je retiens pour les prochaines fois.
Mon pied droit se positionne de travers, adhérence assurée. J'ai à peine glissé sur quelques centimètres, parfait. Maintenant, la chaîne. Je me retourne rapidement, elle est là, je le savais. Je tends la main puis la... Je l'ai raté. Oh merde. Elle se dirige dangereusement vers moi, passe dans mon dos. C'est froid ! Ça fait pas mal mais c'est froid et ça glisse le long de mon dos. Haha ! Putain je suis chatouilleuse ! Elle vient de passer la barrière interdite... Miaou, non pas ça ! Une minute... Vu qu'elle me touche pas directement c'est techniquement pas de l'attouchement. Petite vicieuse. La chaîne passe entre mes jambes, au moment de remonter, j'engouffre ma main dans mon froque et sors ces maudits maillons. Je la tiens d'une poigne d'acier. C'est assez simple de la maintenir, avec tout ce que je me suis infligé plus tôt, ma force a dû doubler.

-Si tu veux, quand j'aurai fini de te maltraiter, on ira faire un tour toutes les deux dans ce magasin près de chez toi. "Ce que je cherche" est probablement là-bas.

Je me retourne brusquement vers elle, mon regard sanguin et un sourire carnassier. Hmm, elle me plaît de plus en plus. Je vais lui faire regretter d'avoir touché télékinésiquement à mes parties intimes. Tien je pensais pas dire ça un jour. La chaîne dans ma main n'oppose pour l'instant pas trop de résistance. Je sais que je peux la maintenir. Au fond... 'Fin au fond... Maintenant qu'elle a fait ça tout ce que je dis parait salace... Donc ! C'est ce qu'il me fallait, sans son arme, y a des chances pour qu'elle se rapproche à mon corps à corps, elle va dégust... Ah merde non. Je vais lui faire du mal ? Non plus. On va se la mett... Bordel c'est pire !

-T'es sûr que ça va pas un peu trop vite entre nous pour visiter mon magasin.

Un clin d’œil m'échappe. Qu'est-ce que je fais ? Le sang qui coule le long de ma main m'extirpe de mes batifolages, va falloir arrêter de trop se blesser. Pour l'instant ça va, je tiens coup physiquement et mentalement, mais ce serait con de s'évanouir pendant le combat. Même si j'ai du mal à réfléchir très clairement, en plus de pas maîtriser complètement ce que je dis et ce que je fais. Finis de jouer, cette fois je la touche... Nan, c'est pas ce que je voulais dire, pis merde !

D'abord, je fais quelques pas en arrière, oui, encore une idée de merde, j'ai envie d'expérimenter des trucs avec elle... Je parle du combat. Je tente un nouvel assaut la chaîne à la main, vu comment je bande mes... Contracte mes muscles, elle risque pas de m'échapper. Ah, c'est grisant l'adrénaline d'un combat mélangé à celle de mon pouvoir, le cocktail des boxeurs. On y retourne, je me détourne de ma trajectoire pour bondir sur le côté, un saut assez impressionnant sans vouloir me venter, parce que même moi je m'y attendais pas. Mon pied se cale sur les rainures du mur avant de me propulser violemment en direction de Tayra, en l'air, je pèse rien, donc je jette, ou plutôt éjecte la chaîne par-dessus ma tête avant qu'elle puisse me décaler de la trajectoire. Mon vol plané me fais passer au-dessus de mon adversaire, je retombe en m'écrasant au maximum sur le sol puis, d'un geste vif, je balaye la surface du pied de façon circulaire, bondis pour terminer sur un uppercut droit dans la mâchoire. J'ai déjà vu quelqu'un faire ça, dans un film... J'ai déjà essayé sans grand succès, pourtant, ça... C'était du grand art, selfcheck !
Maxine
Maxine

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
60/150  (60/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Tayra le Mer 02 Jan 2019, 00:59

Chichi, chocolat chaud et patate de forain

BOUH !

Lavoilà qui mord sa main... Qu'est-ce qu'elle fout? Ensuite elle retire la chaîne à deux mains, un peu trop facilement à mon goût... En fait c'est même plutôt improbable, elle doit avoir un pouvoir ou un gear de renforcement... Et mais attends. Oh putain je suis débile. Elle a un pouvoir de maso! Pourquoi j'y ai pas pensé plus tôt? Argh, je suis nulle, putain. Mpff... Du coup va falloir faire gaffe au combat rapproché. Est-ce que sa force peut continuer d'augmenter à chaque fois qu'elle se fait mal? Va falloir que j'évite de trop l'éclater, du coup. Je vais devoir la neutraliser, ce qui va être un peu plus dur si elle se change en Hulk.

T'es sûr que ça va pas un peu trop vite entre nous pour visiter mon magasin.

Et le coup d'œil qui va bien avec! Bon par contre c'est marrant mais elle a ma chaîne. Je pourrais en profiter pour la déséquilibrer, elle doit être légère et j'ai à peu près 37 kg de force brute sur la chaîne, elle peut avoir de la force mais ça m'étonnerait que son poids change. À côté de ça, elle va sûrement lâcher la chaîne si elle l'handicape... Du coup, finalement, c'est pas grave si elle l'a.

La voilà qui saute sur le mur, puis qui se prend pour Mario. Si si, je vous jure, c'est exactement comme ça qu'il fait un saut mural! Enfin bref, j'ai eu envie de reculer en la voyant approcher mais elle a sauté beaucoup trop haut, elle va atterrir derrière moi. Et elle lâche la chaîne! Je me jette au sol pour faire une roulade avant et me retourner aussitôt, Je sais pas ce qu'elle a fait mais j'ai dû l'éviter de justesse, je manque de réactivité aujourd'hui. Ou c'est peut-être le froid. Et puis, elle, elle doit avoir l'adrénaline que je ne peux pas avoir puisque c'est la seule qui a dégusté pour le moment, et mon corps est tellement convaincu que je suis pas en danger qu'il veut pas m'en donner. Serait temps de se réveiller, j'ai pas envie d'attendre de m'être mangé un falcon punch de la mort pour avoir un peu d'adrénaline.

Bon, elle fait des mouvements un peu exotiques, elle a l'air de savoir à peu près se battre mais en même temps elle fait des choses... spéciales.
Bon, qu'est-ce que je peux faire avec uniquement ma chaîne? Beaucoup de choses, mais j'aimerais bien qu'elle ne puisse pas tirer avantage de sa force, juste pour la frustrer. Ma poudre de fer aurait été parfaite pour ça... Remarque, je pourrais utiliser mes pièces de monnaie. Mais je veux ma débrouiller avec la chaîne... Je vais devoir aller combattre au corps-à-corps. Elle pourra pas se concentrer à la fois sur moi et la chaîne.

Je cours vers elle, Et arrivée à la bonne distance, je lève ma jambe droite pour lui mettre un coup de botte en fer dans la tempe, boosté par mon pouvoir pour rendre le coup plus rapide (10 m/s soit 36 km/h) et surtout plus violent. Si elle se le prend correctement là où il faut, elle sera assommée sur le coup. Petite démonstration de souplesse qui malgré tout me fait un peu mal entre les jambes, faute de ne pas m'être étirée avant.
Pendant ce temps, la chaîne va à droite de Max, restant hors de portée, et file vers son cou pour le prendre de la même manière que la première fois et pousser sa tête vers mon pied, au moment où il arrive. Ainsi, si elle se concentre sur mon pied, la chaîne viendra depuis un angle mort pour l'empêcher d'esquiver, et si elle se concentre sur la chaîne, ce sera autant de concentration en moins pour éviter ou parer mes coups.
Tayra
Tayra

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
90/150  (90/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chichi, chocolat chaud et patates de forain. [py Tayra]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum