[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Ren' le Mer 15 Juil 2015, 18:38

Les forces d'un groupe pseudo militaire ont débarqués dans l'académie, et vous ne vous trouvez à aucun des deux banquets à ce moment, seulement ces mêmes soldats se mettent à parcourir tous les recoins de l'académie en quête de trouver ceux qui pourraient se cacher ou échapper à leur vigilance. Pour ne pas vous faire attraper, vous devez fuit l'endroit où vous vous trouvez, dans le but de rejoindre soit le Gymnase soit le bâtiment des Dortoirs, les deux points de rassemblement de l'académie. Si vous ne vous dépêchez pas, vous serez capturés et emmenés dans un endroit inconnu loin de l'académie, ou peut-être tués selon l'humeur et le niveau d'intelligence des soldats. Vous avez jusqu'à ce jeudi 16 juillet 23h59 pour vous rendre à un des deux points de rassemblements.

Bonne chance à vous...


[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] 820084Nanashi2
Je vais vous massacrer en #FE6600


Pour les Gamers économes ! :


Hymne perso:
Ren'
Ren'

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 1
Exp:
[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Left_bar_bleue105/150[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty_bar_bleue  (105/150)

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty Re: [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Juro Maeda le Mer 15 Juil 2015, 21:40


Running throught the end


Des bruits bizarres ? Que se passait-il dans l'académie ? Il était actuellement 18h et il y avait les banquets ce soir-là... Il semblait donc logique qu'il y ai du bruit, mais là c'était différent, on aurait dit comme un bruit de plusieurs pneus de voiture... Quand cette dernière freine, puis ensuite des bruits de pas lourds, avec le cliquetis pesant et résonnant de ce qu'il paraissait être des armes... Une intervention armé à Tsuki ? Qu'est ce que c'était que ça ? Impossible de déterminer à l'heure actuelle si c'était une situation prévu ou si c'était quelque chose d'anormal et de potentiellement dangereux... Dans le doute, je me suis mis à l'intersection d'un couloir pour observer ce qui arrivait dans le hall d'entrée.

J'ai dû rester comme ça à attendre pendant quelques minutes... L'adrénaline était monté plutôt rapidement, et sentant que quelque chose n'allait pas, j'avais activé mon pouvoir, cela limitait pas mal mes faiblesses...
Les bruits de pas s'intensifiaient, jusqu'à finalement me laisser voir les fameuses personnes armés. A première vue, ils semblaient être tous des soldats, habillés en noir... Qui étaient-ils ? En tout cas ils ne semblaient pas amical, je restais caché, tout en essayant d'écouter ce qu'ils pouvaient bien se dire, histoire d'en apprendre plus sur la nature de leurs intentions.

Ils s'étaient arrêtés, dans le hall d'entrée, j'étais assez proche pour entendre ce qu'ils se disaient, même si des mots m'échappaient, ça ressemblait à quelque chose comme :

"Séparez-vous...... Trouvez......... Etudiants......... Capturez....... Tuez... Ceux qui résistent"

Quoi ? Capturer les étudiants ou les tuer ? C'était mauvais ça, vraiment mauvais... Mauvaises intentions, vraiment, bien je n'avais aucun intérêt à me montrer face à eux, ils étaient plus nombreux, et même si mon pouvoir m'aurait permit de les gérer facilement, je n'avais aucune indication sur la nature de leur équipement, je m'éloigna alors d'eux en m'avançant plus profondément dans le couloir dans lequel j'étais. Peu après le bruit lourd des pas reprit, ils avaient repris leur marche... Pour les étudiants cette fois.

Bon je n'avais beaucoup d'options, la procédure de sécurité en cas de problème comme celui-ci était claire, "Se rendre au Gymnase ou aux dortoirs, si vous êtes Diamant, essayez de récupérer un maximum d'élèves"
Oui, c'était vraiment très clair, je n'avais pas d'autre solution, je me suis alors élancé à travers les couloirs, me dirigeant d'abord vers les autres endroits de l'Aile Nord dans laquelle je me trouvais actuellement.

Au bout de quelques couloirs, j'ai croisé une première personne, une jeune fille qui courait apparemment vers le gymnase aussi, je l'ai rattrapé et je lui ai dit

"Suis-moi, on va chercher d'autres élèves avant d'aller au Gymnase, mais reste avec moi, tu seras en sécurité"

Elle m'a suivi sans trop poser de questions. J'ai sorti un bout de papier de ma poche, afin de noter les noms des élèves que je récupérais, ici je venais de récupérer une certaine Aura.
On a continué de parcourir les couloirs pour arriver devant les toilettes, j'ai vérifié qu'il n'y ai personne là-dedans... J'ai bien fait, il y avait en effet deux personnes, en train de faire ce que j'aurais préféré qu'ils ne fassent pas, mais manquant de temps, je les ai chopés les temps pour les emmener avec moi en disant.

"C'est dangereux ici, alors rhabillez-vous et suivez-moi"

Eux aussi, un peu pris de panique, ont suivis sans poser de questions, bien que le garçon semblait ronchonner à l'idée de ne pas avoir pû aller au bout de ce qu'il avait commencé... Leur nom ? La fille je n'ai pas entendu, elle n'a pas parlé fort, mais le garçon s'appelait Flugel.

Notre course poursuite s'est continué jusqu'à une salle de classe, où il semblait y avoir du bruit, je suis rentré dedans pour voir, ça n'était pas des soldats, mais un élève qui était là... Je lui ai fait signe de me suivre, puis avant de quitter la salle, j'entendis un bruit bizarre venant de l'un des grands rangements de la salle, je me suis dirigé vers la source du bruit, j'ai ouvert "l'armoire" pour trouver un autre élève dedans... Qui plus est un élève que je connaissais déjà... Jonathan... Un soupir s'échappa de ma bouche, puis je l'attrapa en disant aux deux nouveaux élèves.

"Bon, suivez-moi vous aussi, l'académie est attaqué, j'vous emmène en sécurité."

On est reparti, encore une fois, j'espérai juste que Jon' n'allait pas faire n'importe quoi comme à son habitude, il semblait dans la lune, mais il suivait, c'était le principal... L'autre personne s'appelait Ryan apparemment, Ryan Strife.

Récapitulons, jusqu'à présent, j'avais récupéré Aura, Flugel, Jonathan et Ryan... Attendez... La fille qui était avec Flugel avait disparu ? Bon tant pis, on avait plus temps de s'en soucier... Je ne pouvais pas revenir en arrière, le bruit des pas commençait à se rapprocher, nous devions contourner... Nous n'avions plus le choix, j'emmenais alors les élèves vers la bibliothèque, il y avait probablement des élèves là-bas.

Sur le chemin, j'ai croisé une autre tête connue, Sidney était là, seule dans le couloir menant à la bibliothèque, alors sans trop ralentir, je lui annonça la mauvaise nouvelle.

"Hey Sidney, suis-nous, on est danger, l'académie est attaqué, j'vous emmène en sécurité"

On était de plus en plus nombreux, on allait sortir de l'Aile Nord, mais avant, juste avant, on s'est retrouvé dans le couloir de la Salle de Musique... Encore une salle où il pouvait y avoir du monde, et encore une fois, je ne m'étais pas trompé, il y avait en effet une personne là-bas, alors de la même façon que pour les autres, je la fit venir avec moi avec un bref.

"Suis-moi, l'académie est attaqué, j't'emmène en sécurité, juste dis-moi comment tu t'appelles ?"

La jeune fille s'appelait Natsuko, et maintenant, nous avions fini notre travail dans l'Aile Nord, les bruits de pas émanait d'un peu partout à présent, j'avais l'impression qu'on était encerclé... Mais j'essayais tant bien que mal d'éviter les soldats qu'ils pouvaient y avoir autour de nous, à chaque détour de couloir... Nous avancions maintenant lentement, si nous avions continué à courir, nous nous serions probablement fait repérer.

On a avancé, cela semblait très long pour moi, surement à cause de la pression que j'avais, à surveiller des élèves qui étaient en danger, bien qu'ils aient tous des pouvoirs... Cela ne voulait pas dire qu'ils étaient prêts à s'en servir contre des humains.
Nous étions arrivés devant la bibliothèque... Mais encore une autre galère, un soldat était arrivé lui aussi de l'autre côté, et il nous pointait avec son arme. Sans même lui laisser le temps de réagir, de nous menacer oralement, j'avais fait apparaître d'un mouvement de main un arc électrique, que j'avais instantanément envoyé sur notre assaillant, qui tomba au sol, je ne savais pas si il était mort, ou juste sonné, mais ce qui était sûr, c'est qu'il n'allait plus pouvoir nous nuire pendant quelques temps. J'ai alors demandé aux élèves de se précipiter dans la bibliothèque et de vérifier si il y avait des élèves dedans, tandis que je restais à l'entrée pour vérifier qu'aucun soldat n'arrive ici, en ayant suivi le bruit sourd de mon arc électrique.
Quand les élèves sont ressortis, ils avaient avec eux une nouvelle personne, que je connaissais déjà aussi, c'était Kyrie.
Je l'ai rassuré en lui disant que j'allais l'emmener en sécurité, mais les soldats se rapprochaient de plus en plus de nous, j'avais récupéré quelques élèves, j'espérais juste que d'autres personnes auraient réussi à emmener d'autres élèves en lieu sûr, mais je ne pouvais plus vraiment partir à la recherche d'autres élèves, nous étions presque encerclés, et le Gymnase n'était plus très loin, alors je demande aux élèves de courir jusqu'à ce dernier, je me suis mis derrière pour les protéger des éventuels soldats qui nous pouvaient être derrière nous, ce fût la fin de notre course folle dans cette soirée tragique à Tsuki, nous étions arrivés au Gymnase, nous étions à notre but, en sécurité, pour l'instant tout du moins...

Alors, en regardant les élèves reprendre leur souffle après cette course, j'ai récapitulé dans ma tête toutes les personnes que j'avais réussi à récupérer.

Aura, Flugel, Ryan, Jonathan, Sidney, Natsuko et Kyrie

Je regardais aux alentours pour voir si ils étaient tous bien là... Je les comptais... Mais il y avait un problème... Quelqu'un s'était rajouté... Une jeune fille, on était maintenant huit, tant mieux après tout, je suis allé la voir.

"Hey excuse moi, comment tu t'appelles ? Tu nous as rejoint à quel moment ?"

La jeune fille s'appelait Néphélie, alors en tout nous étions déjà neuf au gymnase... Et on était les seuls, espérons que d'autres personnes allaient arriver, je me suis posté devant l'entrée pour surveiller si des gens arrivaient, tout en réfléchissant à se qu'on allait bien faire si personne n'arrivait...


Dernière édition par Maester le Jeu 16 Juil 2015, 19:03, édité 4 fois


[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Signa_10
Je sauve le monde en #3DB394

I just wanna feel free, Invité


[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Tumblr10[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] 5i76eg[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Tumblr11

avatar
Juro Maeda

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Left_bar_bleue100/100[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty_bar_bleue  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty Re: [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Invité le Mer 15 Juil 2015, 22:14

J'étais tranquillement sur mon lit profitant de mon mini-ordinateur pour voguer sur des images (je ne sais pas comment se connecter au réseau si il y en a) quand j'entendis du bruit. Des coups de feu. Je m'approchas lentement de la fenêtre quand je vis avec peur des gens à l'extérieur. Que se passait-il ? Je n'ai même pas encore prise mes repères que déjà il se passe quelque chose. Je sentis mon estomac se nouer tandis que j'entendais quelques cris dans le lointain. Ils.. tuaient ? Un cri muet m'échappa tandis que je tremblais de peur. Que faire ? Les larmes commencèrent à pointer mais je me rappella que alors, ils valaient mieux se rassembler. Mais où ? Dans les dortoirs ? Après tout, c'est le plus proches et les gens auront sans doute le réflexe de venir ici. Mais, déjà, suis je seule aux dortoirs ?

Sortant de la chambre en vitesse après avoir avalé vite fait un calmant, il ne faudrait pas que en plus je blesse quelqu'un ! Le souffle en vrac, je regardas quelques secondes mon sac avant de finalement le prendre en priant qu'il y est dedans quelque chose d'utile. Je me retins de hurler et frappas au diverses portes des filles en leur disant à travers qu'il fallait partir. Je n'osais pas frapper à celles des garçons ou ouvrir les portes.

Allant dans la pièce centrale des dortoirs, je voulus me mettre à courir vers toutes les portes pour faire sortir, mais le calmant prenant effet, ma tête se mise à tourner. Mon coeur était forcé de se calmer malgré l'adrénaline. Et finalement, je m'écroulas sur moi-même, sans souffle. Mes cheveux blonds toujours attachés reposant dans mon dos tandis que je suis accroupie cherchant presque désespérément de l'air. Rapidement, les larmes me vinrent aux yeux mais je secoua la tête et tentas de me relever tandis que des gens arrivaient à moins que ce ne soit une illusion de la fatigue ? Je murmuras entre deux halètements :

« Il faut prévenir tout le monde »

Le pire, c'est que je sais pourquoi je suis dans cette état. Ce matin, j'ai utilisé mon pouvoir pour l'affaiblir assez pour garder le contrôle toute la semaine. Mais, le problème, c'est que c'est trop récent. Donc, mon pouvoir ne compense pas complètement tous les efforts que je peux faire. Prenant un grand souffle tandis que je me sens un peu dans les nuages à cause des calmants, je me relève et après avoir légèrement titubé, je me mise à marcher vers les portes de tout le monde pour frapper aux portes et alerter ceux qui dormiraient. Cette fois, j'étais décidée à ouvrir les portes en cas de besoin.

La démarche maintenant plus tranquille et assurée, je me força à ravaler toute timidité et frappa à une première porte avant de l'ouvrir avec hésitation comme aucune réponse en sortait. Me décidant si elle est vide à passer à la suivante et ceux jusqu'à avoir vérifié toutes les chambres. J'avais l'impression qu'un poids était tombé sur mes épaules.
avatar
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty Re: [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Invité le Mer 15 Juil 2015, 22:45

J'étais dans ma chambre, il faisait plutôt sombre et chaud, les rideaux fermés. J'étais installé sur mon lit en train de regarder le plafond. Je me mis à la fenêtre de ma chambre afin de prendre l'air. Après un long silence, j'entendis un bruits sourd arriver en direction des jardins suivit de cris. Surpris, la seul pensée qui me vint à la tête était d'aller voir ce qui se tramais là-bas. Je pris alors ma veste et partis en direction de la porte afin d'atteindre l'extérieur du bâtiment mais c'est alors que d'autre bruits arrivèrent. J’accélérai alors le pas, en faisant le chemin de ma chambre à la sortie, je vis une fille, elle tapa à toutes les portes puis s'arrêta à une. J’accélérai le pas et lui dis pardon, par courtoisie, en passant à côté d'elle.

Une fois dehors je vis tout les invités des banquets courir dans toutes les directions. Un peu confus, je me mis à courir en direction de là où les autres fuyaient. Beaucoup me bousculaient et criaient, une fois rendu à un endroit où je pus voir la scène, je restai bloqué.

Une armée entière munit d'armes à feu se dressait face à d'autres, élèves de l'académie. Mes mains commençaient à trembler et le vide vint s'installer dans ma tête, je n'arrivais plus à rien. D'un coup, j'entendis une personne mais ne compris rien à ce qui avait bien pu être dis, puis suivit de ceci, un groupe de personne ce mis à utiliser leurs pouvoir tandis que d'autres ce dirigeai vers ma direction. Cela me fis reprendre mes esprits. Je pensais alors de suite à mettre les invités qui m'entourait à l’abri, le seul que j'avais en tête était les dortoirs. J'en fis passer quelques uns puis j'y retournai en espérant avoir le temps de prévenir tout les autres.


Dernière édition par Kris Lohan le Mer 15 Juil 2015, 23:44, édité 4 fois
avatar
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty Re: [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Invité le Mer 15 Juil 2015, 23:17

Faust était allongé sur son lit, il n'était plus seul dans sa chambre depuis quelque temps quelqu'un l'avait rejoint, un nuisible plus qu'autre chose, il ne pouvait plus s'adonner à sa paranoïa avec ce pleutre dans la même pièce que lui. Il regardait le plafond, il n'était pas question de mettre le nez dehors, il y avait bien trop de bruit et de personne, il risquait de perdre son froid rapidement alors il avait préféré resté là où il était le mieux. Les festivités avaient commencées il y avait un moment déjà et elles semblaient durer une éternité, il trouvait ça plutôt contraignant trop de festivités tuait les festivités.

Il se leva de son lit pour fouiller dans une de ses valises qu'il avait laissé à porter, se trouvait à l'intérieur une montagne de papier comportant tous sans exceptions des traits tracés à la règle ainsi qu'un petit chiffre dans les coins de chaque feuilles et quelques annotations détaillant certaines spécificités des endroits représentés. C'était un plan, et pas n'importe lequel, une carte de l'académie qu'il avait dessiné de ses propres mains, il n'avait bien sûr pas terminé puisqu'il s'était permit une pause dans sa cartographie, tout comme il n'avait pas cherché de cachette pour ses armes, elles étaient restées dans leurs peluches respectives et pour l'instant personne n'avait soupçonné quoique ce soit.

Le saphir s'arma d'un crayon après avoir prit son carnet de notes et continua son œuvre, il se devait d'être précis s'il ne voulait pas se perdre avec ses propres schémas. Ses mêmes schémas ne pouvaient bien sûr pas le servir de manière ponctuelle, ils n'étaient non plus pensés pour être utilisés en tant que plan de secours non, cette carte existait pour une seule chose : avoir une échappatoire en cas de problème. Alors qu'il fini un autre pan de l'établissement, Faust décida de mettre un terme à cette séance de cartographie, il n'avait pas beaucoup dormit ces derniers temps et comptait bien rattraper un peu de son sommeil. Il se redirigea vers son lit, laissa son corps tomber comme une masse et fixa un moment le plafond avant de placer son poignet devant ses yeux et de soupirer.

Alors que le sommeil allait enlacer son corps et son esprit, le saphir fut violemment réveillé par un bruit, un bruit qui ne lui était pas étranger. C'était un tir, un tir qui lui avait fait écarquillé les yeux et sauté de son lit. Il s'avança vers la fenêtre en cherchant à y voir quelque chose et ne pu s'empêcher de prendre un air plus grave à la vue de ce qui se passait. Des hommes armés encerclant des élèves... et ce n'était pas que des élèves de cet établissement, il fit marche arrière pour aller vers ses peluches et les ouvrir une par une à l'aide de leurs fermetures éclairs. Il prit ce dont il avait besoin c'est à dire, ses deux berettas ainsi que quatre chargeurs, deux qu'il introduisit dans leurs armes respectives et deux qu'il positionna dans les poches de son pantalon.

Faust s'habilla rapidement, il enfila un T-shirt à longue manche, ses gants, bien sûr le pantalon et en fin des chaussures noirs. Il prit également soin de prendre ses étuis pour ne pas devoir porter ses armes tout le temps et s'apprêtait à ouvrir la porte quand il entendit quelqu'un frapper à cette même porte. Il n'ouvra pas, en faisant attention de ne pas faire le moindre bruit et attendit que la présence derrière s'efface. Une fois ceci fait, il ouvra silencieusement la porte pour voir qui avait eut l'imprudence d'effectuer cette action et remarqua une jeune fille s'amusant à frapper à toutes les autres portes. La pensée qui traversa l'esprit de Faust fut de se demander si elle était réellement au courant de ce qui se passait dans cet endroit mais n'en fit rien, il n'allait pas l'appeler ou quoique ce soit ce n'était pas son problème. Il rerentra dans sa chambre cette fois ci en ne faisant plus vraiment attention au bruit mais sans en faire trop non plus et activa son pouvoir pour placer son lit dans le sens vertical et face à sa porte, il fit en sorte que cela tienne et retourna dans le couloirs pour s'adosser au mur du côté gauche de sa porte qu'il avait volontairement laissé ouverte. Il était sur ces gardes, il était prêt si jamais ces hommes en noir arrivaient jusqu'à sa position.
avatar
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty Re: [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Invité le Mer 15 Juil 2015, 23:31

THIS IS THE END !

"Hé hé, après avoir fait chauffer une jeune femme blonde aux cheveux ondulés, aux lèvres pulpeuses, avec un beau petit G en poitrine, et un tee-shirt.... Visiblement trop petit pour elle, dans l'académie, que je venais de rencontrer à la cafétéria, nous discutions un peu en marchant, l'un à côté de l'autre dans l'académie, entrain de parler de tout et de n'importe quoi, pour finalement que nos lèvres s’entremêlent pour déposer des baisers, des mots doux, des mots qui la fit craquer, pour me prendre et m'emmener dans le premier lieux venu. Nous étions dans les toilettes, entrain de faire des choses pas très catholiques pour les jeunes ~

On était bien, on y prenait du plaisir tous les deux, elle se sentait bien, puis moi... Bah j'y prenais pardi, une petite partie gratuite ça se refuse pas.

Après une trentaine de minutes, on lançait l'acte finale... Enfin, des personnes sont venus nous interrompre pendant la fin de notre amusement en disant de les suivre."


Le jeune rubis obéit aux ordres car il reconnu l'homme qui était un surveillant. Il ne mit pas longtemps à mettre ses vêtements et suivit, un peu rochont quand même, mais ne fit pas de bruit durant le trajet. Le diamant demanda le nom du Neko Boy, et répondit sans rien dire, avant de prendre d'autres personnes.

Ils étaient tous préssés.... Le jeune Flugel se demanda pourquoi et entendit des bruits de coups de feux. Voici sa réponse. L'académie se faisait attaquer ! Mais le problème vraiment embêtant, c'est que la fille, malgré le fait qu'elle était incroyablement sexy et belle, n'arrêtait pas de se rapprocher de l'homme chat. Pour lui c'était soulant, il voulait juste s'amuser une ou deux fois avec elle, pas avoir une véritable relation !

Quelques minutes plus tard, la fille était quasiment à bout de souffle, elle en pouvait plus, elle transpirait, elle peinait. Elle était entrain de tituber, puis.... Elle ne vit pas la marche et s'était écroulée par terre !

Le Neko Boy continua pourtant sa route en faisant signe "d'aurevoir" à la fille de derrière en lui tirant la langue, abandonnée par le groupe trop rapide pour elle.

Encore quelques minutes plus tard, le groupe était arrivé au gymnase. on était entrain de reprendre des forces chacun de notre côté.

On était une petite poignée, mais... Quelques personnes lançaient des regards au jeune homme, lui reprochant de quelque chose.... Ah oui, d'avoir laissé la fille peut-être ? Il s'en fichait complètement !

Ils le scrutaient, mais lui ne les regardait pas, il attendait de voir si ils allaient faire une réflexion concernant ce qu'il s'était passé. Allez-y, il n'attendait plus que ça.



avatar
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty Re: [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2015, 00:00







Ce matin elle avait fait un effort pour se rendre à la serre, son endroit préféré, même si elle s’imaginait déjà le nombre important de personnes qui y serait pour les préparations de l’un des banquets parce que oui, y avait deux banquets de prévues  pour l’anniversaire de l’académie Tsuki. L’académie où elle avait mis les pieds deux mois plus tôt. L’ambiance était juste insupportable pour elle, et y avait beaucoup trop de monde à son goût. Elle ne comprenait pas. Déjà qu’elle trouvait ça absurde l’idée de fêter son anniversaire en tant qu’être humain, puisque oui comment peut-on être content d’avoir vieillis d’un an, un an durant lequel on avait rien foutu de si incroyable, de si intéressant au point d’en être fier. Donc fêter celui d’un bâtiment… Elle avait limite envie de leurs rire a la gueule. Bon, peut-être que l’idée est de fêter la raison d’être de cet bâtiment et non pas ce dernier en soit, puisque d’après ce qu’elle a pu entendre et remarquer, cette académie est l’une des plus réputées, avec les meilleures résultats en plus. Le directeur, l’ensemble du staff ainsi que les élèves avaient donc surement une raison d’être fier. Mais pas elle. Elle s’en tapait royal.
   
Voilà donc déjà quelques heures qu’elle se trouvait dans cette pièce qui servait de grenier. Enfin grenier vite fait dit puisque l’endroit était plutôt bien rangé. Assise a un coin, le dos contre le mur, elle avait les jambes pliées et les mains plongées dans les poches de son sweater, jouant avec quelques fléchettes qu’elle avait laissé dedans après une petite partie de jeux solitaire qui a eu lieu ce matin. Etant face à la fenêtre, quelques faibles rayons du soleil couchant vinrent chatouiller la peau pâle de son visage. Elle aimait se retrouver au soleil et au lieu de le fuir comme le feront pas mal de gens, elle l’accueillait. Elle aimait aussi être dehors plutôt qu’enfermée quelque part mais aujourd’hui ce n’était juste pas possible.

Un bruit hors celui qui parvenait de la fête et auquel ses oreilles se sont habitués vint interrompre l’enchaînement de ses idées, l’obligeant donc à ouvrir immédiatement ses yeux des quels elle fixa la porte en essayant de déchiffrer la source du bruit, un sourcil légèrement arqué. Un moment après, elle se leva lentement, avec flemme même et se dirigea vers la sortie. Une fois dans le couloir habituellement occupé par les élèves, elle traça lentement son chemin, traînant les pieds au lieu de marcher correctement avant de s’arrêter direct à la vue d’un mec habillé entièrement en noir et qui s’approchait d’elle, une arme à la main.

Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire ? Pensa-t-elle, un sourcil légèrement arqué.

- Fait-moi voir tes mains. Demanda l’homme habillé en noir tout en continuant à s’approcher d’elle avant de s’arrêter à une distance raisonnable. Pointant son arme en sa direction.

Elle devrait commencer à paniquer, à faire ce que l’homme lui demandait comme toute autre personne normale qui tenait à sa vie mais elle se contentait juste de continuer à le fixer, ce qui était surement de très mauvaise chose à faire. Son visage resta neutre, nu de toute expression que ça soit de surprise ou de peur. Des armes elle en avait déjà vu, elle en avait même déjà utilisé mais qu’est-ce que cet homme faisait ici ? Qui lui a permis d’entrer. Où sont les membres de la direction et le reste du staff quand ils sont censés faire leur travail ?

- Tu sais, y a une fête en bas. Ça serait peut-être préférable pour toi d’aller t’amuser un peu. Commença-t-elle nonchalamment, les traits de son visage affichant un air mi ennuyé mi moqueur.

- Qui te dit que je ne suis pas en train de m’amuser ?  Répondit-il d’un ton dur, marquant une pause avant de poursuivre. Fait-moi alors voir tes mains ou je tire.

Essayant de rester le plus calme possible, elle pencha légèrement sa tête sur le côté tout en gardant son regard fixé dans celui de l’ennemi qui se trouvait face à elle. Les fléchettes. Heureusement elle savait s’en servir. Lentement, elle s’est mise à sortir l’une de ses mains qu’elle avait gardées jusque-là dans ses poches, attirant donc l’attention de l’homme. Un moment de déconcentration du quel elle profita pour sortir deux fléchettes à l’aide de son autre main qu’elle lança rapidement d’un coup sûr, visant les yeux de l’homme où elles se plantèrent. Criant de douleur, l’homme se laissa tomber sur ses genoux, lâchant donc son arme. Sans hésiter une seconde de plus, elle s’approcha de lui, attrape l’arme qu’elle pointa vers sa tête.

- Tu aurais dû m’écouter. Souffla-t-elle avant de lui tirer une balle dans la tête, affichant par la suite un petit sourire amusé à la vue du sang qui coulait au sol.

Elle savait aussi que le coup qu’elle venait de lancer de l’arme n’allait pas passer sans que les autres l’entendent la raison pour laquelle elle décida de quitter le plus vite possible, tenant fermement l’arme qu’elle venait de récupérer, continuant donc à s’aventurier, se sentant de plus en plus excitée d’avoir enfin quelque chose avec laquelle elle pourrait tuer son ennuie. Mais elle était bien consciente que c’était loin d’être un simple jeu qui allait finir par un GAME OVER sans conséquences mais pour l’instant cela était sans grande importance, elle cherchera à rejoindre les autres et peut être même sauver des vies dans son chemin.



Dernière édition par Asami le Jeu 16 Juil 2015, 23:33, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty Re: [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2015, 01:13

Mais où étais passé Jonathan cette année entière ?
Telle était la question qui s'était posé dans la tête de tous les gens qui se l'était posée !
Et à juste titre, car voilà un an que notre fringuant et pourtant svelte élève avait disparu des radars de l'établissement qui, pourtant par une chaude nuit de pleine lune, avait fait l'amour avec une tourterelle.

Le voilà dans un placard.
Mais que fait il là ? Et pourquoi fait il là ?
Mais plus important, quel est ce somptueux parfum qu'il utilise ?

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Ymaild10

QUOI ? Serait-ce ça le secret de son parfum si savoureux ?
ÉMAIL DIAMANT ? ÉMAIL FUCKING DIAMANT ?!!!!
Et bien oui messieurs dames, et pour seulement 5€ vous pourrez être aussi sexy que Jonathan ! Et oui c'est possible ! Ce n'est pas parce que vous êtes un geek moche et très probablement sans ami qui jouez sur un forum rp avec moi que vous ne pouvez pas sentir magnifiquement bon ! Alors courrez vite vers votre téléphone et dîtes "Pissenlit" au 7 13 13 !
Je répète.

La porte du placard s'ouvra violemment devant lui.
Maester apparu. Puis il parti en courant.

"Hey Maester ! Depuis quand t'es Diamant LOL ?"

Mais Maester, qui aimait les pâtes, ne l'écouta pas.
Revenons en donc à votre odeur corporel voulez vous bien, tandis que Maester, tel le héros des temps modernes qu'il est, essaye de sauver des enfants prépubères dans une de ses lubies secrètes.
Alors comme ça vous puez ? Mais ce n'est pas grave car...

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Ymaild10

Oh bah tiens, pendant cette courte page de publicité Jonathan avait quitté le groupe de Maester pour se retrouver sur le toit de l'académie où il fumait allègrement différentes drogues dont un tracteur orange.

"Je fume un tracteur orange. J'ai le droit car je suis une femme libérée, tu sais c'est pas si facile."

.... Oh et tant qu'on est à parler de l'histoire, y avait aussi des gens qui attaquaient l'académie.
Mais franchement, vous croyez vraiment que Jonathan avait peur d'eux ? Non ! Car ils ne les avaient même pas remarqués. Ce n'était pas grave car de toutes façons, qui pourraient atteindre ce bon vieux Jonathan ? Et son fabuleux parfum ?



....

Jonathan croqua une nouvelle bouchée du tracteur et regarda autour de lui.

"Bon bah, je crois que j'ai participé à l'event c'est bon. Je fini ce tracteur et je me barre. Bisou."

En espérant que Maester ne remarque pas sa disparition du groupe des élèves...
Ce qui ne fut pas le cas parce que au final, magie du rp, Jonathan se retrouva dans le gymnase à côté de Maester et des autres. Parce qu'il n'avait pas pris les escaliers.
avatar
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty Re: [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2015, 02:45

"Ouais je sais, j'ai compris papa... Au revoir"

Je raccroche mon téléphone, alors que je me balade dans les couloirs pour pouvoir rejoindre mon dortoir. Mon père adoptif me donner des nouvelles sur le chemin, il me manquer tellement...

Alors que je continue ma route arriver en face de ma chambre, je remarque des soldats en face:

"Attraper le plus d'élève possible!"

La panique se fit sentir je me mis a courir le plus vite possible, j'ai un très mauvais présentement. Pourquoi des gens comme eux était la? J'entend un premier crie mais mes pieds ne veulent pas s'arrêter, je continue de courir essouffler. Premier tire le deuxième me stoppa net, et un corps s’allongea sur le sol au fond du couloir. Je commence à paniquer, chose très mauvaise. j'étais au premier je regarde a ma gauche, puis le soldat en face de moi. Il a pointer son arme devant moi, sans hésitation je saute par la fenêtre. J’attire en roulade au sol, le choque sur l'épaule me laisse échapper un crie de douleur mais je me relève le plus vite possible pour continuer à m'enfuir.

Si je me trompe pas les profs avait dit que en cas d'urgence, il fallait se rendre au gymnase. Le plus rapidement possible, entre crie et coup de feu je me rendis devant l'entrée du gymnase, après avoir cogner plusieurs fois contre la grande porte en métal.

Personne n'ouvre.

"Eloigne toi de cette porte et couche toi contre le sol petite"

Tournent la tête trois soldats masquer me fixer, pointent leurs armes vers moi. Je ne savais pas comment j'aller finir, ou même comment j'aller sortir de ce merdier.
avatar
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty Re: [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2015, 10:15

Ryan écoutait tranquillement de la musique a travers son casque dans une salle de classe déserte quand soudain il y eu des bruits assez fort pour gâcher sa musique. Ryan ôta son casque de ses oreille est écouta attentivement, il entendit un coup de feu un cri et des pas précipités de hurlements et d'autres coup de feu. Ryan se demandait ce qui pouvait bien se passer, puis il entendit d'autre bruits provenant du couloirs, c'était des bruits de bottes, les pas étaient rapides et méthodiques. Ryan se précipita vers la porte et passa la tète dans le couloir. la il vit deux hommes armés inspecter des salles., il continuèrent sur deux salles et se séparèrent. Ryan se plaqua contre le mur et inspira un grand coup avant de commencer a courir. le monde lorsqu'il courait était au ralenti, donc il visas aisément les jambes du soldat qui tomba a terre violemment. Ryan ne le laissa pas souffler et se mit au dessus  de lui et lui enchaina une série de 30 coup de poings a la vitesse du son au visage et sur le torse. Ryan entendait des craquement a chaque fois qu'il frappait, il faut dire que prendre un coup de poing a 340m/s ca fait mal . l'homme s'écroula au sol les os fracturés et le visage couvert de sang et de bleus. Ryan le fouilla et récupéra son pistolet, un semi-automatique a chargeur de 9 balles. et ensuite il retourna en classe. Plus tard il entendit d'autres pas et se prépara a combattre quand la tète d'un professeur dépasser de l'encadrement de la porte. Ce dernier l'invitait a le suivre avec d'autres élèves Ryan le rejoignit et commença a courir normalement avant de demander au professeur.

-Il se passe quoi j'ai juste entendu des bruits comme un coup de feu et des cris.

puis il passa une main  dans la poche arrière de son jean.

-Ha oui et j'ai pris ca au soldat mourant la bas.

il tendit le pistolet au professeur, après tout lui il était aussi rapide sue le son pas besoin de pistolet. ensuite Le groupe continua a progresser pour récupérer d'autres élèves, un soldat arriva pour barrer le passage et se fit avoir par Maester qui lui envoya un arc électrique, Le groupe récupéra une autre élève a la bibliothèque et ils durent affronter d'autres soldats avant d'arriver enfin au gymnase. Au total ils étaient 7 a êtres arrivés au gymnase. Ryan arriva vers le prof et lui demanda .

-Maintenant on fait quoi?
avatar
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty Re: [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2015, 11:59

Kyrie tait dans la bibliothèque, un endroit qu'elle aimait bien pour la simple et bonne raison qu'il était calme et qu'elle pouvait aussi dessiné en paix. Elle avait les deux écouteurs dans les oreilles avec une musique en boucle depuis quelque minutes, elle était debout entre les grandes rangées de livres de toutes les couleurs, avec ou sans titres, gros ou minces, rouge ou bleu. Elle en pris un au hasard et tira un gros livre bleu avec pour titre "Encyclopédie des Sciences".

"..."

Elle reposa le gros livre a sa place et tenta sa chance sur un autre livre bleu, cette fois plus mince et plus clair, "Histoires et Légendes Grecque" c'était déjà plus marrant à lire, mais elle le reposa tout de même, la musique dans les oreilles elle n'entendait plus rien du monde réelle, on aurait pus tiré un coup de feu dans la pièce d'a coté qu'elle n'aurait rien remarqué.. Elle continua de tiré des livres au hasard pour les remettre a leur place après les avoir légèrement feuilleté et lus le titre.

La musique se termina alors qu'elle tirait un livre vert, elle attrapa son téléphone pour relancé la musique, laissant tombé le livre vert foncé, elle s’apprêta a la relancé quand elle entendit un bruit violent au niveau de la porte et elle vit des élèves rentré en trombe dans la salle elle leur aurait bien gueulé dessus qu'ils étaient dans la bibliothèque mais pour une raison inconnus elle se rapprochais plutôt et on lui dit qu'il fallait vite sortir, elle n'eut pas le temps de demander le temps de demandé le pourquoi du comment qu'elle était deja entrain de courir vers le gymnase, le même surveillant qu'elle avait vu dans la salle de musique fermait la marche. D'un coup, une pensée vint frappé l'esprit de la jeune...

"...
...
...
Mais il se passe quoi?!"
Elle venait juste d'y pensé, il serait temps maintenant qu'ils étaient en trains de courir comme des fous fuyant visiblement quelque chose mais quoi, elle se contenta de courir.


Ils arrivèrent au final dans le Gymnase, il n'étais pas plus de 8 dans le groupe, une poignet d'élève coincée dans un Gymnase. La seul tête qu'elle reconnus était celle du surveillant et il fallait avoué qu'elle avait complètement oublier son prénom, elle soupira, de toute façon, elle finira bien par le savoir... Elle s'assit sur le sol et attendit, apparemment c'est la seul chose qu'elle puisse faire...
avatar
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty Re: [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2015, 14:28

Je me trouvais au terrain d'entraînement. J’avais passé l'après midi à récupérer de l'entraînement du matin et j’étais désormais aussi frais et reposer que l’on puisse l’être. J’avais remémoré à mon corps les réflexes acquis lors de mon entrainement en Asie, chez les moines Shaolin. Car après tout, s’il m’était possible de tout retenir, mon corps, lui devait être entraîné à reproduire. Mes enchaînements étaient fluides et mes frappes puissantes, j’étais vraiment satisfait.

Je me souvins de ces 6 mois dans les montagnes au temple situé sur le mont Song dans la province du Henan. Un enseignement qui était pour une fois gravé aussi bien dans mon cerveau que dans mon corps. Une petite surprise pour moi. J’avais reçu cette épée courbe d’entraînement, reposant à côté de moi… il fallait d’ailleurs que je la rapporte, ma dérogation finissait.

Petit bémol malheureusement, mon enseignement en Russie, lui, comportait des failles. J’avais appris les arts de l’assassin, de la discrétion, pendant 2 mois avec un ex du KGB pourtant Sasuke, comme je savais désormais son prénom, m’avais repéré cette nuit-là au terrain d’entraînement !
Je voulais éviter tout conflit et je me retrouvais à savoir me battre mais pas pouvoir me cacher infailliblement… quelle ironie.

A ces mots je me relevais et partie vers les bâtiments où je devais rapporter l’épée. Un peu pressé je ne pris pas le temps de la remettre au fourreau et couru donc lame au clair.

Mais soudain au tournant d’une des bâtisses, je me heurtais à une masse sombre et semble-t-il, de mon gabarie. Chose bizarre l’individu restait collé à moi sans bouger…

-heuu… tu veux un câlin ? Dis-je pour rigoler. Puis je me figeais. La lame… mais merde qu’es ce que j’avais fait ??!!!

Je m’écartais de la personne et l’homme s’écroula dans un bruit écœurant, la lame s’étant délogé de sa loge sanglante. J’eu un deuxième choc en voyant qui j’avais tué par accident. Une sorte de mercenaire mais certes pas un pensionnaire du château ! Tristement j’en fus soulagé. J’avais déjà eu à tuer… comme à Tokyo… ce Yakuza... Mais j’avais toujours ce déchirement, cette impression d’être un monstre…

Pas le temps de penser ! Il fallait que je prévienne tout le monde, que je protège ce refuge, mon refuge ! Cette homme n’était pas seul c’était sûr !!
… La serre ! Le banquet de la serre ! Je devais y aller et vite ! Si ces soldats n’y sont pas je dois aider à échapper, sinon aider à combattre, à fuir. Non… Les attaques de la sorte sont organisées… Et nous le sommes aussi. Le point de ralliement dans ces cas extrême est les dortoirs et le gymnase. Direction le gymnase, c’est plus proche alors !

Repartant de la démarche de l’assassin, que je savais imparfaite désormais, j’espérais que ces mecs soient moins attentif que Sasuke… Sinon je devrais encore tuer… murmurais je amèrement pour moi-même.
avatar
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty Re: [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2015, 15:40

Je visitais encore calmement l'école, étant arrivée il n'y a pas si longtemps, lorsque j'entendis des bruits clairement différents des discussions des banquets... Des bruits de pneus, de pas lourds et... apparemment des armes. Une chose est sûre: ils ne savent pas faire dans la discrétion.

Inquiétée par tout ce vacarme je regardas discrètement par une fenêtre et apparemment je n'aurais pas le temps d'observer plus longtemps; des hommes en noir lourdement armés semblaient avoir profiter de cette journée porte ouverte pour entrer dans l'enceinte de l'école et ainsi gâcher un journée qui s'annonçait pourtant reposante...

Je poussas un soupir devant tant de violence et de manque de tenue... Enfin, ce n'est probablement pas le moment de penser à ça. Si ma mémoire est bonne, nous devons nous rendre aux dortoirs ou au gymnase en cas d'urgence. J'optas donc pour le point le plus proche, c'est à dire le gymnase...

Je commençais à me diriger vers le gymnase, en faisant attention à ne pas me faire repérer et en évitant de courir pour économiser mes forces... Au bout de quelques minutes après le début de l'apparente attaque, je finit par rencontrer quelqu'un, probablement un professeur. Il me demanda de le suivre pour ensuite aller chercher d'autres élèves avant d'aller au gymnase. Sincèrement, je préférerait courir le moins longtemps possible mais dans cette situation, je n'avais pas trop le choix...

Les premiers à être trouver était une jeune fille blonde et.... un homme-chat? Quoi qu'il en soit, ils nous suivirent après que le prof (Maester je crois?) leur demander de se rhabiller, heureusement que je n'ai pas regarder ce qu'ils faisaient dans les toilettes... Bref, après nous avons trouvé deux autres élèves dans une salle de classe, dont qui était, pour une raison ou une autre, dans un placard. Par la suite, nous trouvâmes trois autres personnes de façon plus "normale" avant que la fille blonde qui était avec le type aux oreilles de chat se fit abandonnée par celui-ci et tomba sans que personne n'y prête plus d'attention... Personnellement, je ne l'ai pas aidée par manque de temps et aussi car mon endurance ne tiendrait si je revenait sur mes pas...

Finalement, après avoir esquiver tant bien que mal les hommes armés, nous réussîmes enfin à atteindre le gymnase avec une nouvelle venue dans le groupe, que je n'avais pas vraiment remarquée pour être honnête...

Quoi qu'il en soit, heureusement que je portais un kimono court aujourd'hui... Courir autant n'est pas bon pour moi, je vais enfin pouvoir me reposer un peu... Cependant, je ne suis pas naïve au point de penser que ces hommes vont partir comme si de rien était. Et puis, il y a quelque chose de particulièrement étrange dans tous ça; à première vue, ces hommes semblent être des militaires, mais ils n'auraient aucune raison de s'attaquer à une école normale... Les informations de l'école sont censées être bien protégées, donc peuvent vraiment être là pour nous capturer à cause de nos pouvoirs...?

Ça, il n'y a qu'une façon de le savoir, après avoir repris mon souffle, je m'approchas un peu du professeur qui nous avaient  emmener ici pour finalement lui poser ma question:

-"Excusez-moi, mais est-ce possible que des forces militaires soient au courant de la nature de cette école? Et même si ils sont au courant, s'attaquer à une école leur donnerait une horrible image et ne leur apporterait pas beaucoup de bonnes choses... Alors pourquoi s'attaquer ainsi à l'école? Si ils savent qui nous sommes, ils devraient savoir que leurs chances sont minimes de toutes manières....

Avant même que je ne m'en rende compte, j'avais déjà poser plus d'une question, qui plus des questions auxquelles il y a peu de chances qu'il puisse répondre dans une telle situation... Il semblerait que j'aie perdu mon sang-froid sans même m'en rendre compte... Je me mordis légèrement la lèvre, essayant de reprendre mon calme habituel et de réfléchir à cette situation, qui pour moi, n'avait aucun sens...
avatar
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty Re: [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2015, 16:10

C'est la fin du monde ou quoi ?!
On va finir par tous crever, mais je me laisserais pas faire!
Profiler_Appv0.3.0.1
Pouvoir: Ce pouvoir est assez vaste et dur à contrôler. En l’activant, la personne devient une forme spectrale et non de chair et d’os. Il est d’apparence un fantôme, flou, discret, les gens peuvent passer à travers la personne fantôme, mais ressentent un grand froid à son contact. Il n’est pas pour autant invisible, mais inconsciemment on ne le remarque pas tout de suite, il faudrait ne pas penser a grand-chose pour le remarquer, cette personne sous forme de fantôme peut toujours discuter avec des gens, mais ne plus agir avec les objets.  Mais tout ceci n’est qu’en apparence, le véritable pouvoir réside dans l’incarnation physique d’une autre personne, il peut prendre le contrôle du corps de quelqu’un d’autre mais seulement si cette personne était en train de dormir. Le contrôle du corps serait presque totale, a l’exception que celui-ci réagirait a son entourage comme d’habitude, les peur, les traumatismes, les choses qui rendent la personne joyeuse, tout ceci se ressentirait par le « fantôme », par exemple, si la personne contrôlée aurait peur des araignées, du noir, le corps en tremblerait, le contrôle deviendrait moins efficace.

Si au contraire quelque chose venait attirer particulièrement  la personne contrôlée, un chat tout mignon, une personne dont elle serait amoureuse, le contrôle deviendrais flou et imprécis, le corps aura des tics incontrôlés,  voir un mouvement automatique. L’incarnation ne peut être éternelle, au bout d’une heure le contrôle deviens de plus en plus approximatif, dix minutes passer cette heure et le lien est automatiquement coupé, le fantôme est éjecté du corps et la personne se réveille à l’endroit où il s’est arrêter, comme s’il a été somnambule. Si le corps subit des dégâts physique lors du contrôle, le fantôme ressentira exactement la même chose.
Akio Matsuda
Mon sommeil est impénétrable
Age: 18 ans
Maison: Émeraude
Aime: Dormir
Ma vie,
Mon histoire
Des coups de feu ? Les cheveux en bataille, des bruits assourdissants venant de dehors, les vitres vibrent, les murs tremblent, la porte s'ouvre brusquement, des élèves courent dans un brouhaha incessant, je sors dehors, voyant beaucoup de visages inconnus, je commence à me poser de sérieuses questions. J'entends les balles fuser, c'est quoi ce bordel, y a une guerre mondiale ou quoi ?!

Je saute, me transformant en fantôme, volant jusqu'à la source du problème, les gardes peuvent me voir et commencent à tirer dans ma direction, heureusement que rien ne pouvaient m'atteindre ! Je vole jusqu'à un grand bâtiment où la plupart des élèves se rendent, mais voilà, mon pouvoir faiblit, jusqu'à ce qu'il s'éteigne, je tombe comme un avion sans hélices sur le sol, me raccrochant à peine à une grande fille aux cheveux bleus. Je suis couvert de longues égratignures sur le corps, ainsi qu'une longue entaille sur la joue "Et merde..." Je me relève, regardant la fille "Tu devrais rentrer avant que ça chauffe.. Ça devient tellement bouillant..." Je m'approchais d'elle pour la pousser un peu vers le gymnase en soupirant "Vas y, j'vais faire en sorte que ne te fasse pas canarder..."

Fiche by Dev Nerd Girl
avatar
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty Re: [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2015, 16:56

Il devait être à peu près 18h00-18h10, j'étais en train de dormir sur un banc non loin du gymnase après une bonne séance d’entraînement, mais je fus réveillé en sursaut par ce qui semblait être des coups de feu. Qu'est-ce que tout cela signifiait ? Je pensais au début que cela faisait partie de mon rêve, que mon cerveau me jouait des tours, mais il n'en était rien, j'entendais à nouveau des coups de feu. Sur le coup, je fus pris d'une légère panique, regardant tout autour de moi, je pouvais entendre des élèves crier, je pouvais également voir d'autres élèves affluer vers le gymnase, mais ce que je pouvais voir derrière était bien plus menaçant.

Mon cœur s'emballait, sans même m'en rendre compte, j'avais activé mon pouvoir, j'étais deux fois plus rapide à présent, sauf que je n'en étais pas rendu compte, j'avais l'impression qu'à cause de l’adrénaline, je voyais tout deux fois plus lentement, c'était un sentiment bien étrange. Vous savez, comme si j'étais dans un film d'action-horreur, avec ce moment ou le héros fait une action en slow-motion, bah, c'était exactement mon ressenti.

Je voyais donc au loin, la silhouette noire de personne avec ce qui semblait être des armes, tirant sur tout ce qui bougeait... Quel affreux spectacle... Je serrais mon poing voulant tous les réduire en miettes, même si je ne comprenais rien à tout ceci. Mais ma raison étant plus forte, je savais que j'avais aucune chance seul face à plusieurs personnes armées, je n'étais pas encore assez rapide pour cela. Ma seule solution était alors de faire comme tout le monde dans la zone, me dirigeait vers le gymnase, avec ma vitesse actuelle, je pouvais l'atteindre en 1 minutes, mais je pouvais faire mieux...

Je me mis alors en position et j'accélérais ma vitesse par 4 fois, je pouvais tenir 2 minutes comme ça, et j'allais atteindre le gymnase en 30 secondes, parfait. Je tapais alors un sprint vers le gymnase, et comme prévu, 30 secondes et quelques.

Arrivant sur place, je pouvais sentir la pression... Les élèves étaient paniqués, d'autres énervés ( tout comme moi ) en tout cas, je ne comprenais pas ce qu'il se passait, mais une chose était certaine, on était en situation de crise...
avatar
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty Re: [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2015, 17:33

j'étais en train de fixer le ciel, depuis ma chambre à partir de ma fenêtre donnant vue sur le portail. Le soleil commençait à se coucher, signalant la fin de mon ancienne vie. Mais peu importe ... j'en commençait une nouvelle dans cette académie .
j'avais fini aujourd'hui cette visite avec Kate a mes coté et wim comme guide . Ils avaient d'ailleurs tout deux disparut, je ne sais où, il me semble que Kate était partie dans sa chambre, mais quant à Wim ... Je ne savais pas, il ne se trouvait pas dans la chambre en tout cas ...

Je continuai à fixer le soleil se couchant a l'horizon avant qu'un mouvement au niveau du portail attirât mon attention : des dizaines de camionnettes se garèrent devant le portail et dans la rue, il en sortit des dizaines voir des centaines de soldats en noir, armés. Une intervention militaire ? Je ne savais pas, mais je compris vite le contraire en voyant un élève se diriger vers eux, il ne devait pas faire partie de l'établissement, il n'avait pas le même uniforme que les autres ... Je me rappelai qu'il y avait plein d'élèves d'autre établissement qui arrivaient aujourd'hui pour célébrer un anniversaire important ...

Un soldat prit l'élève a part, d'une manière un peu violente, puis le tuas d'une balle dans la tête, l'élève tomba. Cela ne me perturba pas, je restai là, debout devant ma fenêtre en train de tout observer. La majeure partie des soldats étaient déjà dans l'établissement, il s'était mis à courir, ils s'étaient sans doute rendu compte que le soldat qui avait tué l'élève avait donner l'alarme à un peu tout l'établissement. Des soldats étaient peut-être même dans l'établissement en ce moment.

j'entendis des cris dans le couloir. Plein d'élèves chahutaient et couraient de peur. La confusion avait déjà pris emprise de la majeure partie d'entre nous. Mais pas moi, je restai de marbre et je sortis de ma chambre. Je regarde à gauche : plein d'élèves qui courent en tout sens, rien d'anormal. Je regarde à gauche : Kate, qui frappe a tout les portes pour avertir tout les élèves. j'étais désespérer au fait de voir une gamine de 14~15 ans avoir pris cette initiative plutôt que de fuir comme les autres. Puis, mon attention s'arrêta sur une porte qui s'ouvrit après son passage : il y avait un garçon avec deux armes. Il referma vite la porte et disparut je ne sait ou. Il semblait décider à se battre. je ne savait pas qu'elle armes précisément c'était , je ne suis pas un obsédée par celle ci . pour moi , tant que l'ont peut tuer avec , je considère sa comme une arme et sa me vas .

Je me dirigeai vers Kate puis la pris et la portai sur mon dos. Je ne pouvais pas la laisser là, a essayer de sauver les gens en se sacrifiant. Ensuite, je me dirigea vers elle puis , je constata qu'elle semblait faible ... peut-être même un peu trop . je la prit alors et l'emmenas dans mon lit , pour qu'elle s'allonge et se repose .

je sortit alors de ma chambre et gueulas "écouter-moi" pour que tout le monde lui prête attention . il en profitas pour expliquer la situation calmement et leurs indiquas de retourne chacun dans sa chambre , que c'était un lieu sur et que si jamais , il défendrait l'accès principal aux dortoir , et que si quelqu'un le souhaiter , qu'il défende un autre accès au risque de sa vie .

tout les élèves , encore perturber , se mirent a se calmer et rentrer dans leurs chambres respectives . j'avait réussit a calmer la situation , j'était content , du moments que tout se calmer ... 2 minutes après , il n'y avait plus personne dans les couloirs , enfin... je croit . peut-être que quelqu'un défend un autre endroits , comme l'autre garçon avec ses armes.. . ont pourrait se croire dans un jeu de stratégie , sa tombe bien , je suis assez douer dans ce domaine . maintenant y'a plus qu'as attendre que tout se calme ...


Dernière édition par Kamihate le Jeu 16 Juil 2015, 18:54, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty Re: [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2015, 18:08

Muro se réveilla en sursaut, les cheveux collés sur la nuque par la sueur. Son cœur battait tellement fort que non seulement il résonnait dans tout son corps de manière insupportable, mais en plus il sentait qu’il allait lui arracher la poitrine en essayant de s’en échapper – Ce qui aurait été bien idiot de la part d’un cœur, je le conçois, mais qui a dit qu’un cœur raisonnait ?

En fermant les yeux, il avait été embarqué dans un de ses souvenirs, ou tout du moins le décor en avait les contours. Les meubles à leur place, l’obscurité si habituelle de la bâtisse, les déchets de bouteille vides. Tout était là, tout semblait proche à tel point qu’il aurait pu tendre la main pour les découvrir de nouveau avec effroi. Et puis il avait encore entendu ces cris infernaux, si quotidiens, pourtant il sentait que quelque chose d’anormal se tramait. Il commença à paniquer, décida de fuir mais plus il essayait de courir, plus ses jambes semblaient s’enfoncer dans un plancher de sables mouvants. Quelque chose n’allait pas, non. Un coup de feu. Le sol s’ouvrit sous ses pieds.

Il essaya de reprendre son calme, perdu, dans sa chambre vide. Etait-ce un souvenir que les années avaient effacé ou l’avait-il inventé de toutes pièces ? Il se raidit soudainement en entendant cette fois-ci des bruits véritablement anormaux. Des jambes qui pressent le pas, des cris qui se répercutent sur les murs des bâtiments, des armes qui s’entrechoquent… Et si ce qu’il avait finalement entendu en rêve était ce qu’il y avait de plus réel ?

Il sortit de la pièce et se mit à arpenter les couloirs, entrant dans les chambres sans tomber sur qui que ce soit. Il commençait à ne pas être très rassuré si bien qu’il se permit de s’armer d’une batte de baseball qu’il avait trouvé dans une chambre. En percevant des bribes de parole, il s’y dirigea à tâtons, faisant confiance à son ouïe avec une extrême concentration, sans même se rendre compte qu’il passait du côté des dortoirs féminins. En temps normal ça aurait été excitant, aujourd’hui il aurait bien aimé comprendre ce qu’il se passait.

Distinguant enfin des pas, il s’en approcha en arquant sa batte de baseball prêt à frapper, arrêta son geste en reconnaissant une étudiante à l’uniforme qu’elle portait, soulagé. Quand elle se retourna, il fut presque hypnotisé par ses yeux d’un rouge troublant.
Flop, flop.
Il ne se rappelait pas l’avoir déjà croisée, sinon, pour sûr, il n’aurait pas oublié ce regard.
Flip, flop.
Il baissa les yeux, gêné par un bruit régulier qui frappait le sol. Avec horreur, il distingua une fléchette dans la main de la jeune fille de laquelle glissaient des gouttes de sang. Avait-elle tué ?. Il eut un mouvement de recul.

Un mouvement dans son dos le déstabilisa, il se retourna avec aisance, eut simplement le temps de percevoir une forme noire avant de frapper avec précision la nuque du bout de son arme improvisée. Le corps s’écroula au sol. Inconscient. Lui, à l'opposé, était clairement conscient qu'il était incapable de prendre une vie.

« Mais qu’est-ce que c’est que ce délire ? », murmura-t-il à la jeune inconnue, méfiant à l'égard de qu'elle avait pu faire.
avatar
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty Re: [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2015, 19:12

Myo se trouvait dans le bureau des surveillants quand tout cela est arrivé.. Il était paisiblement la assis sur une chaise, il avait l'air si paisible et confiant. Il venait de manqué de respect a 3 4 surveillant par ce qu'il était dans un mauvais jour et lui ne ressentait aucune peur a cela, il n'avait ni peur de ce faire réprimandé ni de se faire expulsé. Elle était la devant lui à lui crier toute sorte de chose, le traitant de tout les noms et a le grondé comme ci elle était sa propre mère. Il la regardé du coin de l'oeil, elle l'ennuyait comme toute les autres, il avait juste envie de l'envoyer se faire voir d'un simple geste de la main comme il s'était passé plutôt dans la journée.

En y repensant, elle n'avait même pas eu le cran de l'interpeller toute seul. Elle a faisait sa victime devant ses collègues, alors que c'était elle qui était venu l'insulté en premier, comme ci Myo allait se laisser insulté aussi facilement. Muro lui s'en était plutôt bien sorti, il avait tout de même réussi a embobiné la surveillante en lui faisant les yeux doux et en lui sortant quelque petites excuses bidon. Elle le laissa donc partir sans trop lui porté d’intérêt.. Mais cette enfoiré, c'était en aller sans trop calculer son sauveur et en plus de cela il avait gardé son pull favori. Il afficha un sourire sur son visage se qui fit stopper net la surveillante qui continuait de s’excité pendant que Myo quand a lui était complètement submerger pas ses pensé.

«Qu'est ce qui te fait rire hein? Tu me prend pas au sérieux c'est ça?» dit-elle d'un air désespérer en s'en allant vers la porte de sorti «Je sais que t'en a rien a foutre de ce que je te dis, mais essaye de prendre sur toi par fois ça serait bien pour tout le monde Myo..» lui dit-elle ensuite en ouvrant la porte et en lui faisant signe de sortir

Il attrapa son sac qui se trouvait près de lui, se releva en le balançant sur son épaule droite. Une main dans une poche, avec son air toujours aussi arrogant il se dirigea vers la porte tout en regardant la petite surveillante complètement perdu face a lui avec un grand sourire au lèvres. En passant la porte il jeta un petit coup d’œil pour voir si personne ne se trouvait près de la pour ensuite ce retourné vers la surveillante avec un air de chat botté pour enfin lui dire ces quelques mots «Tu sais, j'ai rien contre toi moi.. C'est malheureux que tu sois surveillante, j'aurais bien aimé faire plus ample connaissance avec toi.» On pouvait voir sur son visage qu'elle n'était pas resté indifférente a ses propos, elle se mit a rougir un peu en rigolant elle le poussa amicalement en dehors du bureau. Il jeta un nouveau coup d’œil vers elle et l’aperçu se mordillé la lèvre inférieur en le scrutant. Il avait une nouvelle fois gagné, encore un bon point ça confiance..

Le voila dans les couloirs, il se baladait sans trop faire attention a ce qu'il se passait dehors. Dehors, il se passait des choses plutôt étrange.. Des soldats avaient envahit la cour dont le banquet qui se trouvais non loin de la, ils étaient assez nombreux l'air menaçant avec un seul objectif décimé tout ce qui se trouvait devant eux. Les pauvres on pouvait en voir certain mal en point, en pleure et complètement perdu.. Il jeta tout de même un léger coup d’œil dehors pour voir se qu'il se passait, rien ne l'interpella il en avait strictement rien a foutre ce qu'il se passait. La loi du plus fort allait s'instaurait, chacun pour sa gueule.. De tout manière c'est lui le plus fort de cette école alors il ne risquait sans doute rien devant des soldats aussi naifs que cela..

Le voila qu'il continue son chemin, deux soldats l’interpella en le menaçant avec leur arme de pointe «COUCHE TOI !» lui disait il et le il lui répétait au moins une dizaine de fois sans cesse, il s’arrêta net devant eux.. Il releva la tête, sereinement puis fixa les deux soldats dans les yeux et se mit a utilisé son pouvoir pour sans débarrassé rapidement. Son regard avait changé, toute la haine qu'il avait accumulé lors de son séjour ici se deferla sur eux. Les voila qu'il se mirent a se torde de douleur devant lui au sol tellement que les larmes venait a leur yeux.. Lui, était la devant eux avec un air sadique comme ci il appréciait de les voir mourir de douleur. Un soldat dégaina son pistolet avec dificulté, le pointa sur sa propre tempe et tira un coup.. L'autre complètement perdu devant un tel geste, perdit connaissance dans la foulé. Myo esquissa un sourire avant de s'approché d'eux pour les dépouillés, quelques munitions dans la poche il accrocha le pistolet du suicidaire a l'arrière de son jean puis prit la plus grosse arme de la main gauche.

«MYO, C'EST TOI?» entendit-il se lancer dans son dos

Une voix familière finit par l'interpeller et le dérangé dans sa phase de dépouillement, il se retourna brusquement puis aperçu une grande silhouette blonde.. Cette silhouette s'approchait de lui assez rapidement, c'était Warren.. Oui, Warren son si grand ami d'enfance.. Il était la à l'académie, mais qu'est qu'il foutait la? Lui aussi avait un pouvoir? Plein de question lui vinrent a l'esprit mais la première chose qu'il fit ses deux tendres sa main droite pour qu'ils exécutent leur fameux tchek spéciale ! Il le regarda alors avec un peu d'admiration, comme ci il attendait que le blondinet en face de lui réponde a toute ses questions..

«Mais qu'est tu fou ici enfoiré..?»
avatar
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty Re: [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2015, 19:18

Depuis tôt ce matin, je me trouve dans cette incroyable pièce. Je suis là depuis dix heures et je ne fais que jouer du violon. J'aime cet instrument. Alors je ne fait que jouer et jouer... Il est maintenant dix huit heures et quelques, je ne m'en lasserais jamais. Puis, j'entends des bruits sourds, venant de dehors.

"Qu'est-ce que..." Je me dirige doucement vers la fenêtre. "Oh mon..."

Je voyais des gens inconnus, habillés de noir et armés jusqu'aux dents. Tout le monde paniquent, ils courent partout, certains font diversion pendant que d'autre s'enfuient... Je suis prise de panique. De la vapeur sors du sol, ma vapeur, mon merdier de pouvoir.

Je panique et fait les cents pas. Soudain, la porte s'ouvre. Ça y est, c'est la fin. Je me retourne doucement.

"Suis-moi, l'académie est attaqué, j't'emmène en sécurité, juste dis-moi comment tu t'appelles ?" C'était un Diamant avec quelques elèves derrière lui, Ouf.

"Natsuko." Dis-je brièvement en me dirigeant rapidement vers eux, le violon fermement tenue dans mes mains.

Je ne vois pas Chizuru. Ni Akio. Où sont-ils? Je veux aller les chercher! Mais je ne peux pas... Je suivis le pas, mes larmes commençaient a couler. Je pris pour qu'il ne nous arrive rien, ni a moi, ni a aucun élève et professeurs de Tsuki. Nous arrivons au Gymnase avec quelques difficulté, mais on y arrive.

Je vais appeler mon frère pour lui raconter et lui assurer que je vais bien, puis je pense que je vais essayer d'apaiser les élèves qui sont avec moi avec un morceau, si je peux, en espérant que ça apaiseras tous le monde, surtout moi.
avatar
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty Re: [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2015, 20:29

Aujourd'hui était une belle journée. Je veux dire qu'il faisait beau et non moche. J'étais dans les jardins à ce moments là. Je me promenais tranquillement tout en ayant un mauvais pressentiments. Mon instinct me disait de fuir mais quoi ? Il n'y avait aucun danger, les étudiants étaient soit en train de papoter, soit en train de dormir ou de travailler. Tout ce passait bien, alors pourquoi j'avais un mauvais pressentiments ?

Pour me détendre je décidais alors d'aller cherchais mes cookies et mon carnet à dessins. Je restais dans ma chambre à dessiner sans que mon pressentiment disparaisse. Je n'arrivais pas à me détendre c'était impossible. Mon instinct continuait à me donner l'envie de fuir. Il était déjà à peu près 11h quand j'entendis des cris venant de la cours. Des cris effrayants et des ordres. Je regardais par la fenêtre et vis les élèves courir dans tous les sens. Ils fuyaient...mais quoi ?

Des pas se firent entendre dans les dortoirs des rubis. Des pas robotiques. Des robots ? Non ce n'était pas possible. Alors quoi ? Je décidais d'entrouvrir la porte et vis des hommes en noir. Un avait une étoile sur son uniforme. Des...des...soldats ! Mais qu'est-ce qu'ils faisaient ici ? Pourquoi ? Ils parlaient entre eux mais je n'arrivais pas à distinguer les mots quand soudain un cris se fit entendre. Il venait d'à côté. Deux soldats et une troisièmes personnes. C'était un élève de l'académie. C'était affreux. Les hommes commencèrent à le frapper puis...puis...je ne...sais plus...ce fut le trou noir.

Je ne me souvient plus exactement ce qu'il s'est passé. Je ne me souvient juste que j'avait pris mes lames et ouvert la porte brutalement. Je fonçais sur les soldats avec mes lames dans les mains et...et...quand j'ouvris les yeux, un seul homme. Il ne restait qu'un seul homme. Les autres étaient partis. Je regardais l'homme en noir dans les yeux. Il était paralyser. De la peur se fit lire dans ses yeux. Je n'éprouvais rien. J'étais froide. L'autre élève a dû s'enfuir. Je récupérais mes lames et partis en direction du Gymnase. J'avançais, lentement et froidement. Mon visage était dénoué d'émotion.

J'entendais des cris dans tous les sens. Des cris de frayeur. Mon corps ne m'obéissait plus. Je voulais aider tous ces gens. Je ne devais pas les laisser ainsi. Mais mon instinct avait pris le dessus. Je fuyais. Je fuyait tout ce chao. Et ensuite je courais? Je courais jusqu'à trébucher sur quelque chose et je tombais. Le sol était froid et dur. Je n'osais ouvrir les yeux. Je ne voulais pas savoir sur quoi j'avais trébuché. Alors je continuais ma route.

Je vis plusieurs élèves se dirigeaient vers le gymnase, je décidais donc de les suivre. C'était horrible. Alors mon mauvais pressentiment était vrai. J'aurai dû l'écouter. Au moins peut-être que des gens auraient pu éviter la mort. Sur le chemin, le sol s'écroula d'un coup. C'était mon imagination ?! Non, ce ne l'était pas. Le sol s'était bien écroulé. Mon corps tomba jusqu'au hall.

J'avais mal...mal au bras. Je le regardais et constatais que j'étais blessée. Je défis un des rubans dans mes cheveux et le noua sur ma blessure.

-Aïe !

J'ai le droit d'avoir mal de temps en temps même si je suis une fille au cœur de pierre ! Bon reprenons...Donc je disais euh...voilà je ne sais plus. Ah ! C'est bon ! Alors j'appliquais un ruban sur ma blessure et me relevais et me dirigeais vers la porte du hall. Je l'ouvris et vis qu'il n'y avait personne. C'était ma chance. Je devais la saisir. Je courais sur la pelouse boueuse où mes pieds s'enfonçaient. Au bout d'au moins une demi-heure, j'arrivais au gymnase. J'ouvris la porte brusquement et m'écroulais à genoux sur le sol de fatigue. Je n'en pouvais plus.

- Bon...j'aimerais bien...avoir une explication...sur ce...qui se passe dehors. Demandais-je puis reprenant mon souffle, Je ne m'attendais pas du tout à ça dès mon arrivée à l'académie ! m'exclamais-je.
avatar
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets] Empty Re: [EVENT] La fin de Tsuki... [Tous ceux qui n'ont pas participé aux banquets]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum